Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Exceptionnel Saint Guilhem le Désert, entre nature, patrimoine remarquable et spiritualité

Saint Guilhem le Désert. Ce nom magique a longtemps fait résonner en moi cette forte envie de découvrir ce site exceptionnel de l'Hérault, à quelques enclavures de Montpellier. Si je vous dis UNESCO, Grand Site de France, halte sur le Chemin de Saint Jacques de CompostellePlus Beau Village de France, vous en voulez encore? 

Cela tombe bien, je vous invite à me suivre dans ce merveilleux village. Aude-Lise nous y attend pour nous raconter la vie, l'histoire et les petits secrets de cette bourgade médiévale qui mérite d'être découverte en toute saison. Alors, on y va ?

Comme à l'accoutumée, je vous invite pour débuter à cliquer sur notre fabuleuse vidéo 😉:

C'est dans les Gorges de L'Hérault, à 800 mètre d'altitude que ce village perché de cartes postales nous attend. Tout autour, des grands sites fabuleux attirent les visiteurs amateurs de patrimoine et amoureux de la nature: le Cirque de Navacelles, le Pont du Diable, les grottes de la Clamouse, ou la garrigue et le vignoble du Pic Saint Loup.

C'est par une belle fin d'après-midi de septembre que nous arrivons à Saint-Guilhem le Désert. 

Note première impression ? Que c'est beau !!

La carte postale de Saint-Guilhem le Désert

La carte postale de Saint-Guilhem le Désert

Le petit hôtel que nous avons choisi et réservé donne sur la place principale du village.

Les terrasses sont pleines, des fumets de cuisine viennent nous saisir, une lumière un peu orangée donne a cette place un côté carte postale de vacances. Mais, oui, ça sent vraiment les vacances !!

Cela nous donne envie de se balader au soleil déclinant. Des enfants jouent, les hirondelles s'en donnent elles aussi à cœur joie dans le ciel, une légèrement brise parfumée de cette fin d'été vient nous caresser. 

J'adore cette ambiance, ces couleurs, cette lumière, ce moment !

La place centrale de Saint Guilhem avec ses terrasses.

La place centrale de Saint Guilhem avec ses terrasses.

La balade est fabuleuse, mais mon ventre crie famine (oui je sais c'est souvent...)

On se pose en terrasse, face au majestueux platane qui trône au milieu de la place de la Liberté avec un bon Monaco* bien frais à la main, et on savoure ce moment de délice à Saint Guilhem...

Place de la Liberté, je trouve qu'elle porte merveilleusement bien son nom, surtout en cet instant où j'écris mon récit... 

Avec Justin, on trinque à votre santé depuis les terrasses de Saint Guilhem*

Avec Justin, on trinque à votre santé depuis les terrasses de Saint Guilhem*

Le lendemain matin, c'est aux aurores pour moi que nous avons rendez-vous. 

En effet, les Carmélites de Saint Joseph que je souhaite rencontrer nous convient à assister à l'office des Laudes qui débute à 8h.  Bon oui, je sais, je ne suis pas matinal... 

Ce sont les Carmélites apostoliques de Saint Joseph qui sont en charge de la spiritualité de l'Abbaye de Gellone où elles sont implantées depuis 1978.

Nous rencontrerons Sœur Sabine dans l'après-midi pour qu'elle nous parle de cette branche de l'Ordre du Carmel. 

La place est vide cette fois-ci mais tout aussi belle.

La Place de la Liberté à saint Guilhem de bon matin

La Place de la Liberté à saint Guilhem de bon matin

Lorsque nous entrons tout doucement dans l'église encore un peu obscure, nous apercevons dans une faible clartédeux religieuses agenouillées et en prière, dont une au centre de la nef.

L'image est très belle.

Prière avant les laudes pour deux Carmélites de Saint Joseph

Prière avant les laudes pour deux Carmélites de Saint Joseph

L'Office des Laudes dans l'église abbatiale est juste magnifique !!

Elles ont des voix d'anges et c'est un vrai plaisir de les écouter tout au long de la cérémonie. 

Voici un extrait de leur CD "Nuit & Lumière" - Magnificat

Ecoutez :

Powered by RedCircle

Elles sont peu nombreuses ce matin-là.

C'est un vrai plaisir égoïste que d'avoir l'église pour elles et nous en ce petit matin.

Petit à petit, les fenêtres et les vitraux du chœur s'éclairent avec la lumière du soleil.

C'est vraiment beau et je savoure chaque instant de ce moment.

L'office des Laudes avec les Carmélites de Saint Joseph à l'abbaye de Géllone à Saint Guilhem le Désert

L'office des Laudes avec les Carmélites de Saint Joseph à l'abbaye de Géllone à Saint Guilhem le Désert

Après les laudes et un bon petit-déjeuner, nous retrouvons Aude-Lise à l'office de tourisme de Saint Guilhem, lui aussi sur la place de la Liberté.

Enfant du pays, Aude-Lise en connait tous les coins et les recoins, toutes les richesses et tous les secrets. 

En parfaite guide, elle nous mène à l'extérieur du village pour une première vue d'ensemble à lumière du matin.

Entre ombre et lumière au petit matin avec Aude-Lise devant son village de Saint Guilhem

Entre ombre et lumière au petit matin avec Aude-Lise devant son village de Saint Guilhem

Elle m'explique que le village est né dans la vallée de Géllone, le long du ruisseau de Verdus.

C'est un village-rue qui fait penser à un village de crèche provençale. J'ai moi aussi cette impression-là !

C'est un village rue, car il est traversé par une seule grande rue, telle un Cardo Maximus, voie principale allant du nord au sud des villes romaines.

Saint Guilhem, tel un village de crèche provençale © Piquart Benoit - OTI-SGVH

Saint Guilhem, tel un village de crèche provençale © Piquart Benoit - OTI-SGVH

Puisqu'il fait bon de bon matin, Aude-Lise m'entraine sur un des sentiers qui partent du village

En plus du chemin vers Saint Jacques de Compostelle, car Saint Guilhem, halte jacquaire est sur la Voie d'Arles, plusieurs sentiers sont au départ du bourg.  il y a 49 randonnées "cœur de l'Hérault"  à faire tout autour !

Je vous mets le lien pour télécharger toutes les rando-fiches en bas de page...

Exceptionnel Saint Guilhem le Désert, entre nature, patrimoine remarquable et spiritualité

C'est ma-gni-fi-que !! et même manifaïque comme dirait Cristina Cordula !!

Que c'est beau ! que la nature est belle!!

Tout est là aussi comme dans les cartes postales des vacances idéales :

La nature sauvage, la garrigue, les oliviers, les cyprès, une ancienne porte médiévale... 

J'adore

Elles est belle cette carte postale  vous ne trouvez pas ?

Elles est belle cette carte postale vous ne trouvez pas ?

Tout autour de nous, la nature préservée qui malgré son nom d'Infernet ou de Bout du monde est splendide !

L'enfernet ou le Bout du Monde

L'enfernet ou le Bout du Monde

Nous redescendons pour arpenter cette-fois-ci les venelles de Saint Guilhem.

Plusieurs façades me semblent anciennes. Un peu partout dans le village, on voit les différentes architectures en vogue au fil des siècles: Romane, gothique, renaissance et bien sûr moderne.

ça et là, des échoppes des artisans proposent leurs produits. 

Avec Aude-Lise dans les ruelles de la cité médiévale

Avec Aude-Lise dans les ruelles de la cité médiévale

On ne sait pas où regarder tant tout y est beau !!

Une ruelle avec de belles maisons.

Une ruelle avec de belles maisons.

Une venelle couverte de Saint Guilhem

Une venelle couverte de Saint Guilhem

Un maison au fenêtre renaissance comme on peut en voir un peu partout à Saint Guilhem

Un maison au fenêtre renaissance comme on peut en voir un peu partout à Saint Guilhem

Après avoir admiré le chevet, nous traversons l'église abbatiale pour nous rendre au cloître.

La lumière éclaire un des murs de la nef et les visiteurs sont levés cette-fois-ci.

La nef éclairée par un joli rayon de lumière

La nef éclairée par un joli rayon de lumière

Nous y retrouvons l'autel majeur de ce matin. 

L'autel majeur du 18ème siècle dans la chapelle axiale

L'autel majeur du 18ème siècle dans la chapelle axiale

Dans une chapelle latérale, celle d'une des deux absidioles, une très belle statue d'une Vierge à l'enfant sculptée dans du bois d'olivier local est très jolie dans cette belle lumière de septembre.

J'aime beaucoup l'atmosphère et la belle énergie positive de cette église romane toute en pierre.

La chapelle d'une des deux absidioles. La Vierge en bois d'olivier

La chapelle d'une des deux absidioles. La Vierge en bois d'olivier

Avec Aude-Lise, nous faisons le tour du cloître ainsi que de la partie manquante vendue en 1906 à l'américain Georges Grey Barnard avant de rejoindre en 1925 "The Cloisters", le musée des cloîtres du Métropolitan Museum  of Art de New-York

La partie du cloitre de Saint Guilhem exposée à New-York © CC BY-SA 3.0

La partie du cloitre de Saint Guilhem exposée à New-York © CC BY-SA 3.0

Le cloitre de l'Abbaye de Gellone à saint Guilhem

Le cloitre de l'Abbaye de Gellone à saint Guilhem

Le cloitre à Saint Guilhem est superbe lui aussi 

Quelques photos du superbe cloître de Saint Guilhem
Quelques photos du superbe cloître de Saint Guilhem
Quelques photos du superbe cloître de Saint Guilhem
Quelques photos du superbe cloître de Saint Guilhem

Quelques photos du superbe cloître de Saint Guilhem

Cette Abbaye fut fondée en 804 par le cousin de Charlemagne, Guillaume Duc d'Aquitaine, ou Guilhem en occitan, qui deviendra très vite Saint Guilhem de Gellone.

Cet ancien soldat décida de se retirer dans la garrigue, tout proche de l'abbaye de son ami d'enfance Witiza, qui devenu moine prit le nom de Benoit et vint fonder l'abbaye d'Aniane à 6km de là. Benoit, plus tard lui aussi canonisé et appelé Saint Benoit d'Aniane n'eut de cesse de vouloir réformer l'ordre des bénédictins fondé par Saint Benoit de Nurcie, et toute sa vie propagea la liturgie romano-franque. 

 

Les deux Saints Benoit, celui d'Aniane à genoux devant celui de Nurcie. Retable en bois dans l'église de Saint Guilhem

Les deux Saints Benoit, celui d'Aniane à genoux devant celui de Nurcie. Retable en bois dans l'église de Saint Guilhem

Guilhem choisi donc de s'établir comme les premiers Pères de l'Eglise, dans le désert. Non pas un désert géologique mais géographique, retiré du monde, protégé par la nature, la garrigue et la vallée du Verdus. 

D'où le nom de Saint Guilhem le Désert.

Guilhem ermite dans le désert de la vallée du Verdus © The Trustees of the British Museum

Guilhem ermite dans le désert de la vallée du Verdus © The Trustees of the British Museum

Très vite sa fondation reçut le soutien de Charlemagne, l'empereur à la barbe fleurie, qui ne devait pas en porter... 

Pour lui démontrer sa protection, et à l'image de l'empereur Constantin pour l'église d'Orient, Charlemagne qui se voulait le gardien de l'église d'Occident, lui offrit une très précieuse relique d'un morceau de la vraie croix, que lui avait remis le prêtre Zacharie au nom du Patriarche Georges 1er de Jérusalem en l'an 800.

Reliquaire-monstrance de la relique d'un morceau de la vraie Croix du Christ offert par Charlemagne

Reliquaire-monstrance de la relique d'un morceau de la vraie Croix du Christ offert par Charlemagne

Dans cette même église nous avons la chance de pouvoir rencontrer entre la messe dominicale et un baptême, Laurent Chalaux, l'un des organistes de Saint Guilhem qui officie aussi à l'Abbaye de Sylvanès en Aveyron.

Avec beaucoup de gentillesse, il nous raconte l'orgue de l'abbatiale.

Avec Laurent Chalaux à l'orgue de Saint Guilhem

Avec Laurent Chalaux à l'orgue de Saint Guilhem

Cet orgue fut construit par en 1782 par Jean-Pierre Cavaillé né le 11 octobre 1743 à Gaillac dans le Tarn. Père de Dominique-Hyacinthe Cavaillé-Coll, lui aussi facteur d'orgues et dont le fils, Aristide sera également un facteur d'orgues de renom !

A la Révolution, l'orgue faillit être détruit en 1792. Malin, le titulaire des orgues d'alors, un certain Monsieur Laffond se mit à jouer avec entrain la Marseillaise au moment même où les révolutionnaire entrèrent dans l'église. On ne détruit pas un orgue citoyen !! Ainsi fut sauvé ce bel instrument 

L'orgue sera restauré en 2010 et 2014, par Michel Formentelli, lui-même fils de Barthélémy Formentelli, facteur d'orgues dont pour le Pape, et restaurateur de très nombreux orgues.

 

Je n'ai pas pensé à demander à Monsieur Chalaux si ses enfants étaient eux aussi organistes et si son père l'était avant lui... 

 

Cet orgue est très très beau avec ses meubles en bois de noyer sculpté, ses 27 jeux et ses trois claviers

Nous avons eu le privilège de pouvoir l'entendre durant une petit concert privé, comme vous avez pu vous aussi le voir dans notre documentaire vidéo, sinon il est toujours temps pour vous de cliquer sur le lien vers la vidéo au début de la page 😉

Le très bel orgue Cavaillé de l'église abbatiale de Saint Guilhem

Le très bel orgue Cavaillé de l'église abbatiale de Saint Guilhem

Puisque nous sommes dans l'Eglise, l'institution avec un grand E, restons-y et allons rencontrer celles qui en sont les gardiennes ici à Saint Guilhem, les Carmélites de Saint Joseph.

Sœur Sabine a accepté de nous recevoir à l'intérieur de la clôture, dans leur jardin.

Ces religieuses apostoliques, bien que rattachées à l'Ordre du Carmel, ne sont pas cloitrées, bien qu'ayant elles aussi des temps de contemplation. 

Le Carmel Saint-Joseph, a été fondé en 1872 en France, à St. Martin Belle-Roche, par Léontine JARRE, Mère Marguerite-Marie du Sacré Cœur (1830-1892).

Dès le début incorporé à l’ordre du Carmel, il est implanté en Europe, au Proche Orient, en Israël, à Madagascar et au Vietnam.

 

Elles sont installées à l'Abbaye de Gélonne à Saint Guilhem depuis 1978 à la demande de l’abbé Gérard Alzieu (1927-2009) qui a été pendant trente ans, curé de Saint-Guilhem-le-Désert et recteur de l’abbatiale.

 

Elles ont une mission apostolique, c'est à dire missionnaire. Tournées entièrement vers les autres, en plus de l'accueil des pèlerins, et la gestion de leur jolie boutique, elles ont toutes une profession à l'extérieur. Une des différences avec les carmélites contemplatives qui ne sortent pas de leur monastère. Parmi les carmélites de Saint Joseph, il y a des enseignantes, des kinés...

 

Notre entretien passionnant à duré plus que prévu. Aussi j'ai décidé de consacrer un documentaire vidéo uniquement sur ce dialogue avec Sœur Sabine.

Cette conversation édifiante m'a beaucoup plu. 

J'adore ces moments privilégiés, même si intimidé, je me sens un peu gauche parfois.

Avec Soeur Sabine au Carmel Saint-Joseph à l'Abbaye de Géllone

Avec Soeur Sabine au Carmel Saint-Joseph à l'Abbaye de Géllone

Pour celles et ceux qui voudraient en savoir, plus, voici la vidéo complète de mon entretien avec Sœur Sabine :

NB: les premières minutes de la vidéo sont les mêmes que celles du reportage général, l'entretien vient après la présentation des lieux.

Après avoir quitté le couvent (au sens figuré 😋) je retrouve une dernière fois Aude-Lise sur la place de la Liberté avant qu'elle ne m'emmène vers une autre ruelle pleine de merveilles.

Nous parlons économie cette fois. 

Si le village n'a que 250 habitants à l'année, l'été les excursionnistes s'y pressent, et bien que ce ne soit jamais la cohue, c'est tout de même 600 000 visiteurs qui viennent à Saint Guilhem le Désert !

Les touristes que se régalent également en septembre à Saint Guilhem

Les touristes que se régalent également en septembre à Saint Guilhem

Tant que nous sommes sur la place, un des éléments majeurs et remarquables du village est son arbre central.

Un superbe platane !!

Il est immense !!!

Culminant à près de 30 mètres de haut, ce spécimen très justement classé "Arbre Remarquable" fait l'admiration de tous.

Mais quel âge peut-il bien avoir ?

Je sais que ce n'est pas bien de rapporter mais ma sœur Monique qui s'est rendue avant moi à Saint Guilhem m'a dit qu'on lui a dit qu'il aurait 1000 ans !

Cela fait bien sourire l'adorable Aude-Lise qui me corrige gentiment en me révélant que cet honorable vieillard fut planté en janvier 1855. En 2021, il a donc 166 ans  

Le platane centenaire sur la place de la Liberté

Le platane centenaire sur la place de la Liberté

Mon ventre a de nouveau faim... Je m'empresse de demander à Aude-Lise quelles sont les spécialités gourmandes de saint Guilhem et de sa région.

Parlons vignoble. Nous sommes proches du Pic Saint Loup. Le vin produit ici est en IGP (indication Géographique protégée) Saint-Guilhem-Le-Désert, mais il est aussi vinifié sous l'appellation "Terrasses du Larzac"*.

Les oliveraies tout autour du village indiquent bien que l'on presse de l'huile d'olive, mais on fait également de la tapenade me dit Aude-Lise et aussi des fougasses aux olives... Moi qui adore les olives....

On produit aussi du pélardon, ce fromage au lait cru de chèvre, des fruits de pays, avec un tel ensoleillement, et enfin, on fait à Saint Guilhem du caviar !

Oui, vous lisez bien, du véritable caviar d'esturgeon ! Afin de respecter le poisson, les éleveurs ne le tuent pas, prélèvent les œufs sous anesthésie et ont une vraie démarche de qualité environnementale tant pour l'animal que pour le consommateur. Ainsi près 800 kilos de cet or noir est produit chaque année au bas du village ! Je n'ai pas eu la chance de pouvoir y goûter mais promis la prochaine fois que je me rend à Saint Guilhem, je me sacrifie et je vais déguster cette jolie production artisanale française, et en plus, j'aime ça ! 

Une cuisine typique de Saint Guilhem que l'on peut voir au Musée Village d'Antan, rue Chapelle des pénitents à Saint Guilhem © Piquart Jean - OTI-SGVH

Une cuisine typique de Saint Guilhem que l'on peut voir au Musée Village d'Antan, rue Chapelle des pénitents à Saint Guilhem © Piquart Jean - OTI-SGVH

Mais ce qui me semble délicieux et qu'on ne peut malheureusement pas manger dans un des restaurants de Saint Guilhem, c'est le fameux ragoût d'escoubilles.

Ce plat fait des restes de viandes et de légumes est toujours mijoté dans les familles locales.

Chacun a sa recette et si autrefois on le portait à cuire chez le boulanger, de nos jours, on le cuit tout doucement chez soi. Le petit secret d'Anne-Lise est d'y ajouter des olives amères... 

Bon qui connait quelqu'un qui connait quelqu'un qui sait cuisiner ce ragoût et qui serait d'accord pour nous inviter Justin et moi pour déguster ce plat ?

On ne parle bien que de ce qu'on connait et comme nous n'y avons pas gouté durant notre séjour à Saint Guilhem....

Comme promis dans la vidéo, je vous met le lien vers la recette du ragoût d'Escoubilles en bas de page.

Le ragoût d'escoubilles © Office de tourisme de Saint Guilhem - Vallée de l'Hérault

Le ragoût d'escoubilles © Office de tourisme de Saint Guilhem - Vallée de l'Hérault

Mais le temps passe et il nous faut prendre congé à regret d'Aude-Lise et de Saint Guilhem...

Ce fut une magnifiquement belle journée comme nous les aimons beaucoup

Nous avons adoré chaque rencontres, chaque recoins, chaque moments. Tout était beau, tout était bon. 

Et comme nous n'avons pas tout vu, ni vous l'aurez noté, tout goûté, nous sommes obligés de revenir, oui oui, obligés que voulez-vous !

Exceptionnel Saint Guilhem le Désert, entre nature, patrimoine remarquable et spiritualité
Notre hôtel :

La Taverne de L'Escuelle

Ce petit hôtel-restaurant très sympathique est idéalement situé car il donne directement sur la place de la Liberté !! Les résidents bénéficient en plus d'un badge qui leur permet de stationner leur véhicule à proximité gratuitement. J'ai beaucoup aimé l'accueil souriant. Tout le personnel a été très agréable . Les chambres sont toutes différentes et elles sont jolies. La mienne avait en plus la vue sur la place. C'était top ! 

Prix, à partir de 65€ la chambre 1 personne et 120€ deux personnes en demi-pension.

L'adresse:

La Taverne de L'Escuelle

11 Grand Chemin du Val de Gellone
34150 Saint Guilhem le Désert 
lataverne@orange.fr 
Tél 04 67 57 72 05
https://www.hotel-lataverne.fr
 
 
 
Ma chambre, les menus, mon plat du soir et la vue depuis ma chambre à La Taverne de l'Escuelle
Ma chambre, les menus, mon plat du soir et la vue depuis ma chambre à La Taverne de l'Escuelle
Ma chambre, les menus, mon plat du soir et la vue depuis ma chambre à La Taverne de l'Escuelle
Ma chambre, les menus, mon plat du soir et la vue depuis ma chambre à La Taverne de l'Escuelle
Ma chambre, les menus, mon plat du soir et la vue depuis ma chambre à La Taverne de l'Escuelle
Ma chambre, les menus, mon plat du soir et la vue depuis ma chambre à La Taverne de l'Escuelle
Ma chambre, les menus, mon plat du soir et la vue depuis ma chambre à La Taverne de l'Escuelle

Ma chambre, les menus, mon plat du soir et la vue depuis ma chambre à La Taverne de l'Escuelle

Notre restaurant :

L'Oustal Fonzes

Ce restaurant brasserie très accueillant domine les Gorges de l'Hérault. J'ai adoré ! Déjà parce que j'y déjeunais avec des amis mais aussi pour l'ambiance, le cadre et les plats. Ouvert depuis 20 ans c'est quasi une institution pour les locaux qui y vont à priori très souvent ! Je les comprend car il faut à mon avis y aller plusieurs fois pour goûter à toutes les grillades, poisson ou viandes du jour, les plats et tout le reste...  Bon et puis, il y a la vue spectaculaire sur les Gorges de L'Hérault et vous parvenez même à apercevoir les poissons qui nagent ! 

Assiette repas à partir de 13€ 

L'adresse:

L'Oustal Fonzes
1 Avenue saint Benoit d'Aniane
34150 Saint Guilhem le Désert 
Tél 04 67 57 39 85
https://www.facebook.com/oustalfonzes34/
A l'Oustal de Fonzes, où nous nous sommes régalés !
A l'Oustal de Fonzes, où nous nous sommes régalés !
A l'Oustal de Fonzes, où nous nous sommes régalés !
A l'Oustal de Fonzes, où nous nous sommes régalés !
A l'Oustal de Fonzes, où nous nous sommes régalés !
A l'Oustal de Fonzes, où nous nous sommes régalés !
A l'Oustal de Fonzes, où nous nous sommes régalés !
A l'Oustal de Fonzes, où nous nous sommes régalés !
A l'Oustal de Fonzes, où nous nous sommes régalés !
A l'Oustal de Fonzes, où nous nous sommes régalés !

A l'Oustal de Fonzes, où nous nous sommes régalés !

Je tiens à remercier très chaleureusement Benoit Piquart pour son amitié, sa gentillesse et son professionnalisme. J'ai toujours beaucoup aimé travailler avec toi. Je suis flatté d'avoir été ton dernier accueil professionnel.

Un très très grand merci aussi à celle qui a pris ta relève et qui fut notre guide, l'adorable et la passionnante Aude-Lise Theule. Quel plaisir ce fût que de te suivre Aude-Lise dans les ruelles de Saint Guilhem et de t'écouter partager avec nous l'Histoire et les histoires de ton village !! 

J'espère avoir réussi à retranscrire ta passion et les beautés de Saint Guilhem. Merci, merci, merci

Merci beaucoup aussi à Jean-François Pouget d'Hérault Tourisme et à toute son équipe de l'agence de développement touristique de l'Hérault pour leur soutien et pour leur amitié. Merci aussi beaucoup pour vos images de drones que vous m'avez gentiment permis d'utiliser dans mon film

 

Vidéo et photos (sauf mentions contraires) : Justin BONNET

N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter de notre blog, à partager ce reportage un peu partout, à en parler à vos amis pour nous aider à nous faire connaître encore plus
(en haut à droite ou en dessous pour la version mobile )

Pour s'abonner à la page Facebook du blog et nous suivre en cliquant sur:

 https://www.facebook.com/blogdedansdehors/

à ma page Instagram en cliquant sur:

https://www.instagram.com/christianalbi/

 

* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Pour une fois, ce n'est pas Justin qui apparait ici à l'issue de son plein gré...

Pour une fois, ce n'est pas Justin qui apparait ici à l'issue de son plein gré...

Le site du tourisme à Saint Guilhem - Découvrez touts ses secrets et préparez votre venue :

Lien vers les rando-fiches :

La recette du ragoût d'escoubilles et autres merveilles gourmandes: 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Christian Riviere

Passionné par le patrimoine, l'Histoire et surtout les personnes qui en font parti, mon grand plaisir c'est découvrir encore et encore et partager mes découvertes....
Voir le profil de Christian Riviere sur le portail Overblog

Commenter cet article

Maurou Françoise 19/04/2021 11:21

Merci Mrs. Christian. Superbe document ce lieu est magique et magnifique. Que l'Occitanie est belle.Cordialement

Christian Riviere 19/04/2021 13:18

Merci beaucoup à vous !! oui l'Occitanie est très très belle, nous avons beaucoup de chance !

Marie-Claude RAMIREZ 19/04/2021 08:15

Merci Christian pour ce beau reportage sur St Guilhem. J'avais reconnu sur la photo Benoît Piquart. "dernier accueil professionnel"? il s'en va donc , ou est déjà parti en retraite?
Amicalement.

Christian Riviere 19/04/2021 13:18

Merci Madame Ramirez ! Oui il vient de partir à la retraite en fin d'année dernière. J'ai eu beaucoup de plaisir à la revoir. Merci beaucoup pour regarder mes reportages et pour vos compliments. Le bonjour à votre époux. Bien amicalement Christian