Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern

Si un site historique et désormais touristique reflète à merveille son mécène, c'est bien le Collège Royal et Militaire de Thiron-Gardais, propriété depuis 2013 du célèbre Monsieur Patrimoine : Stéphane Bern. 

Stéphane Bern devant le Collège Royal
Stéphane Bern devant le Collège Royal

Ouvert au public en 2016 après de très gros travaux de sauvetage et de restauration, venir à la découverte des lieux s'imposait à mes yeux. 

Nous voilà donc partis Justin et moi sur les belles routes de France, caméra au poing et appareils à photos dans le sac, et c'est par une belle journée très estivale que nous arrivons à Thiron-Gardais en Eure-et-Loir.

On vous emmène avec nous à la rencontre de la charmante Clémentine qui nous accueille et nous propose une belle visite privée de ce lieu plein de charme.

La vidéo reflète à merveille l'ambiance à la fois champêtre, aristocratique et populaire à la fois, tant on se sent bien en ces lieux:

Tout commence au 12ème siècle lorsque le pieux Bernard de Ponthieu vint ici pour y créer avec l'aide de l'évêque de Chartres et du comte du Perche, un monastère. En 1122, Louis VI le Gros dote l'abbaye de sa protection royale ainsi que de nombreux privilèges. L'abbaye prospéra au fils des siècles jusqu'à régner sur une vingtaine d'abbayes sœurs et une centaine de prieurés partout en France, en Ecosse et en Angleterre.

Saint Bernard de Ponthieu

En 1630, Henri de Bourbon-Verneuil, fils naturel du Roi Henri IV est le nouvel abbé. Il décide de faire venir des moines bénédictins de la Congrégation de Saint Maur afin de fonder un collège.

Très vite, les élèves affluèrent de toute la région et même de Paris tant la qualité de l'enseignement était reconnue.

 

L'abbaye est alors immense. En témoigne l'église abbatiale avec une nef vraiment très longue: elle mesure 64 m de long pour 12 m de large et en plus il manque le chœur du XVème  qui s'est effondré en 1817 !!!

Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane BernThiron-Gardais, le collège royal de Stéphane BernThiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane BernThiron-Gardais, le collège royal de Stéphane BernThiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane BernThiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern

Lorsque Stéphane Bern achète l'ancien Collège Royal, c'est un bel édifice endormi sur sa gloire d'antan. Il conserve de beaux vestiges, mais la tâche sera rude et celui qui n'est pas encore Monsieur Patrimoine a un beau challenge à relever !

C'est à crédit auprès d'une banque, comme tout un chacun, que Stéphane Bern acquiert l'ancienne école. Il met un point d'honneur à ne pas demander un seul centime de subvention !

Il fera appel à des artisans locaux qui durant deux ans relèveront l'édifice. Chacun y mettra beaucoup de cœur et s'évertuera à travailler selon des techniques ancestrales et traditionnelles.

C'est sans aucun doute, grâce à tout cela que le lustre d'autrefois irradie de nouveau sur tous les bâtiments qui ont retrouvé toute leur noblesse et leur beauté. Les bâtisses sont tout simplement splendides !

Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane BernThiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern

C'est Clémentine, responsable du site qui nous accueille et qui sera notre (charmante) guide pour l'après-midi.

D'emblée, protégée par son beau chapeau de paille, elle nous présente l’histoire très riche de l'abbaye de Thiron-Gardais jusqu'au Collège.

Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern

Puis, elle nous invite à gagner un endroit encore fermé au public, le vivier. 

Ce n'est pas (encore) à proprement parler un vivier. Ce fut surtout une réserve d'eau pour le moines et l'école ainsi que le lavoir. Un système de plate-forme (très présent dans la région) descendait les personnes par un système de poulie jusqu'au niveau de l'eau. Puis on les remontait une fois la besogne achevée.

Stéphane Bern, envisage d'y placer prochainement des carpes koï. Cela sera du plus bel effet et rendra ce lieu encore plus vivant et ludique pour les visiteurs.

 

Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern

Juste derrière dans les sous-bois a été recréé un labyrinthe végétal. Les charmes sont tout jeunes et la pénombre des sous-bois freine leur croissance. Mais le lieu a du charme (justement !). Pour le rendre ludique, certains arborent des fiches-devinettes où sont inscrites des questions relatives à l'enseignement suivi par les élèves au Collège.   

Le labyrinthe des sous-bois
Le labyrinthe des sous-bois

Le labyrinthe des sous-bois

De là, nous quittons le labyrinthe pour un autre sous-bois, planté d’espèces un peu plus exotiques qui participent au "treender". Basées sur la célèbre application de rencontres, des fiches d'identités ont été établies pour quelques spécimens bien vigoureux qui ne demandent qu'à vous séduire !! 

Un des derniers propriétaires du Collège, fut André Guillaumin, directeur du Museum national d'Histoire Naturelle de Paris qui planta quelques essences typiques de la fin du XIXème siècle.

Les élèves avaient des cours de botanique (arboriculture, floriculture et élevage). L'un des prix les plus prestigieux remis aux élèves était un greffon des fruitiers du Collège. Fruitiers conservés avec soin et qui de nos jours donnent encore du plaisir aux jardiniers et au maître des lieux...

Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern

Après être passés par l'adorable et toute jeune roseraie qui fut plantée il y quelques mois à peine, nous nous dirigeons vers la bâtisse principale, désormais demeure privée de Stéphane Bern.

Dans le parterre à la française, de magnifiques rosiers "Stéphane Bern" égayent le jardin bien ordonné. Ces roses d'un rouge orangé sont magnifiques !

Les jardins sont très beaux et ont été magnifiquement restaurés eux aussi. Ils sont l'oeuvre du célèbre paysagiste français Louis Benech et de Rodolphe Maugars qui lui, travaille ici depuis plus de 10 ans.

Ce qui me plait le plus dans ces beaux jardins c'est que l'on y trouve le charme des jardins "à la française" très réfléchis et ordonnés, tout comme la beauté quasi sauvage (mais qui ne l'est pas vraiment) des jardins "à l'anglaise". Il y a des bancs un peu partout, on peut s'y rafraîchir et se désaltérer au salon de thé dans l'orangerie.

Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern

Le logis principal est lui aussi splendide ! J'adore cette architecture typique du XVII et XVIIIème siècles. 

Comme je l'écris plus haut, c'est fabuleux que tous les artisans aient réussi à redorer cet écrin. Des recherches ont été faites et ils ont même analysé les couches de peinture successives des persiennes. C'est ainsi qu'ils ont retrouvé la couleur initiale de ce crème légèrement gris-vert. L'ensemble à fière allure. Clémentine nous explique que les restaurations ont également préservé les styles architecturaux plutôt royal pour le logis qui abritait les dortoirs des élèves, les réfectoires et les communs du Collège, du style plus simple des bâtiments qui accueillaient les salles de classes par exemple. 

Que Stéphane Bern habite un bâtiment plutôt royal, j'adore !! Cela colle tellement à sa personne, et je l'avoue, je l'envie un peu. J'adorerai moi aussi vivre dans un tel lieu. Il a vraiment bon goût ! 

Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane BernThiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern

Nous faisons maintenant la visite du petit musée qui raconte l'Histoire de ce lieu magique. Des abbés aux élèves. Du trousseau des élèves à l'uniforme des cadets du Roi, tout est tellement bien raconté!

Tout comme Sorèze dans le Tarn, que je connais bien, Thiron-Gardais fait partie des douze écoles choisies par Louis XVI pour y former ses cadets en 1776. Tous les hommes de la noblesse désargentée pouvaient venir y étudier et y être formés pour ensuite être intégrés aux bataillons du Roi.

Un des personnages des plus célèbres qui faillit intégrer l'école fut Napoléon Bonaparte. Son père lui préféra l'Ecole Militaire Royale de Brienne en Champagne, elle aussi choisie par Louis XVI et dont il ne subsiste plus rien aujourd'hui.

 

Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern

Un autre lien et autre similitude avec l'Abbaye-Ecole de Sorèze, est l'habitude prise par certains élèves malicieux de graver leur nom sur les murs.

Des fac-similis sont affichés dans le musée, preuve émouvante de leurs passages dans ces lieux, marquant les pierres de leurs histoires. 

Voici quelques exemples. Ceux en blanc sont ceux de Thiron-Gardais, ceux gravés sur la pierre dorée sont ceux de l'Abbaye-Ecole de Sorèze où certains noms sont assez évocateurs je trouve...

Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern

L'heure tourne et nous arrivons au terme de notre visite du Collège Royal.

Autant pour Justin que pour moi, ce fut passionnant et nous avons passé un très bel après-midi à découvrir cet endroit tant tout y est beau.

Clémentine fut une guide et une hôtesse des lieux parfaite. Elle a su partager avec nous son enthousiasme, sa bonne humeur et son sourire communicatif.

Nous n'avons pas eu la chance de croiser Stéphane Bern, lui aussi en congé (bien mérité), lorsque nous sommes venus. Mais s'il souhaite nous inviter à revenir prendre un bon thé (je préfère au café), je l'apprécie (selon le thé), avec un nuage de lait, un sucre (ou pas) pour moi, deux pour Justin...

Depuis notre visite, c'est Arnaud VINCENT-GENOD qui est désormais Responsable du Collège Royal et Militaire de Thiron-Gardais

Contacts et liens en fin de page

Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern

Les bonnes adresses autour

du Collège Royal:

Le bon restaurant:

Auberge de l'Abbaye

A deux pas du Collège Royal, voilà une des bonnes tables du village. C'est un Logis distingué par 3 cocottes et 3 cheminées (nous n'avons pas vu les chambres). Installés dans cette grande bâtisse en bord de route, les deux frères se répartissent les rôles: un en cuisine et l'autre en salle. Et c'est réussi !! La carte est simple et d'emblée on y sent les produits frais de saison. En semaine (ce qui était notre cas) le menu du midi débute à 15€ (entrée/plat ou plat/dessert). Le menu complet est à 18€. Une seule entrée du jour puis le choix entre 4 plats. L'accueil est souriant et agréable. Le service affiche complet ce qui semble être souvent le cas. Aussi, nous avions bien fait de réserver au préalable. Face à moi, de par la fenêtre grande ouverte qui donne sur le jardin, j’aperçois l'église abbatiale et son beau clocher. Les entrées arrivent, la présentation est soignée. Ma verrine d'aubergine périgourdine avec de l'échine de porc (sans fromage de brebis pour moi) est bonne et vite avalée. Pour le plat, j'ai choisi l'émincé de dinde "Label Rouge", bouillon carotte, vermicelle de riz et pois gourmand. Justin se régalera du poisson du marché. Malgré la salle comble, l'ambiance est agréable et le service normal, ni trop rapide, ni trop long. Tout ce que j'aime.

Auberge de l'Abbaye
15 Rue du Commerce, 28480 Thiron-Gardais Tél. 02 37 37 04 04
http://www.aubergedelabbaye.fr/
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern

Le bon hébergement:

Hôtel-restaurant-Spa  Le Domaine de Villeray

Mon coup de cœur !! Que dire ? quels qualificatifs employer ? Splendide, superbe, magique ! J'ai tout adoré !! Le cadre enchanteur du château et du restaurant installé plus bas dans le village dans un très beau moulin. L'accueil empathique et chaleureux de César, fils des propriétaires et responsable du site. Au premier abord, le fonctionnement semble un peu bizarre, la réception de l'hôtel se trouve dans le moulin au bas du village où se trouvent d'autres chambres. Puis on "monte" au château, on prend sa clé et on s'installe. Les deux sites étant distants, personnes durant l'été ne vous accueille au château. La surprise passée, sincèrement, on s'y fait, on se sent "chez-soi" et c'est vraiment très agréable. Au rez-de-chaussée un très beau salon bibliothèque est ouvert aux hôtes tout comme la belle terrasse qui domine le parc. Dans le parc, des chaises longues sont disposées ça et là et vous invitent à vous relaxer. La décoration des lieux a été très certainement pensée par un ou une architecte d'intérieur tant elle est soignée et tant les jolis détails finissent d'apporter un cachet certain. La chambre qui donne sur le parc est à la fois simple tout en étant classieuse et très jolie. Il n'y a pas de clim mais en laissant toutes les fenêtres ouvertes pour créer un courant d'air, malgré la chaleur torride en journée, j'ai passé de belles nuits reposantes. Etablissement de luxe oblige (Labellisé "Châteaux & Hôtels Collection"), la qualité de la literie est superbe !! Qu'est-ce qu'on dort bien !!! Les petits-déjeuner et les repas se prennent au moulin à 300m de l'hôtel. Prendre son (très bon) petit déjeuner sur la passerelle de bois au dessus de la jetée du moulin est tout simplement génial !! La lumière matinale (tout comme celle du couchant) ajoute au charme du lieu. Nous y avons également pris quelques repas. A chaque fois, nous nous sommes régalés. Les plats de ce restaurant plutôt gastronomique sont bien présentés et le service est impeccable. Un peu isolé, ce très bel établissement est le lieu idéal pour se reposer et profiter de la vie. A l'entrée du château se trouve un Spa qui propose des soins à base de pomme ainsi qu'un bassin de nage hydromassant de 14m, d'un sauna, d'un hammam et d'un salon de repos. Au moulin, il y a une belle piscine en libre accès. Nous n'avons même pas eu le temps de tester tout ça !! Mon conseil est vraiment de vous y arrêter pour y séjourner plusieurs jours. Ma seule envie, y retourner bientôt !

Hôtel-restaurant-Spa Le Domaine de Villeray
61110 Sablons sur Huisne Tél. 02 33 73 30 22
https://www.domainedevilleray.com/fr
 
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
Thiron-Gardais, le collège royal de Stéphane Bern
 
 
Collège Royal et Militaire
12 rue de l'Abbaye 
28480 Thiron-Gardais
Tél.02 37 49 79 54
contact@collegeroyal-thirongardais.com
 
Retrouvez et suivez le Collège Royal et Militaire sur les réseaux sociaux
(cliquez sur le nom du réseau pour accéder directement sur la page du Collège Royal)

Twitter

Instagram

Facebook

 

Photos et vidéo : Justin BONNET

Sauf "Stéphane Bern devant le Collège Royal" © Frédéric Chéhu

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Christian Riviere

Passionné par le patrimoine, l'Histoire et surtout les personnes qui en font parti, mon grand plaisir c'est découvrir encore et encore et partager mes découvertes....
Voir le profil de Christian Riviere sur le portail Overblog

Commenter cet article

Céline - La Marinière en Voyage 04/09/2018 18:30

Très très beau lieu ! Heureusement que les journées du patrimoine nous permettent de découvrir ce genre de pépites :)

Christian Riviere 04/09/2018 18:34

Oui !! ça sera une occasion parfaite avant la réouverture pour le Printemps des Jardins l'an prochain !! Merci beaucoup Céline !!