Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Vinzelle, village perché entre Cantal et Aveyron

La Vinzèle, aux confins de l'Aveyron et du Cantal, à deux coups d'ailes de la célèbre abbaye de Conques, ce village perché mérite le détour. Je l'ai découvert en famille pendant mes vacances, et je ne résiste pas à l'envie de partager cette pépite occitane avec vous.

Alors, on y va ? 

Voici le tout petit film de presque 8 minutes où je vous raconte ce joli village:

C'est par un beau weekend de juillet que nous sommes partis découvrir ce petit village. D'après internet, il y aurait 11 habitants. En fait après vérification, ils ne sont plus que 4 personnes à y vivre...

Loin et proche de tout à la fois, le village a été petit à petit déserté, les anciens ont gagné l'éternité, ne restent plus entre autre que l'aubergiste et son épouse. 

La route est étroite et sinueuse pour y parvenir. Pratiquement pas de place de stationnement pour y garer sa voiture et un seul commerce, le restaurant.

La route qui mène à la Vinzelle

La route qui mène à la Vinzelle

Pour bien débuter, les choses, vivre et respirer le bourg, nous commençons par prendre notre déjeuner au restaurant l'Auberge du Payral.

C'est très simple, des bonnes assiettes de salades composées élaborées à base de bon produits du terroir.

Le rapport qualité prix (à partir de 10€20 l'assiette) est super !!

Qu'est-ce qu'elle sont bonnes !! 

Nos savoureuses salades composées que nous avons dégusté ce jour-là
Nos savoureuses salades composées que nous avons dégusté ce jour-là
Nos savoureuses salades composées que nous avons dégusté ce jour-là
Nos savoureuses salades composées que nous avons dégusté ce jour-là
Nos savoureuses salades composées que nous avons dégusté ce jour-là
Nos savoureuses salades composées que nous avons dégusté ce jour-là
Nos savoureuses salades composées que nous avons dégusté ce jour-là
Nos savoureuses salades composées que nous avons dégusté ce jour-là

Nos savoureuses salades composées que nous avons dégusté ce jour-là

la vue depuis la terrasse du restaurant est elle aussi superbe !

la vue depuis la terrasse panoramique du restaurant

la vue depuis la terrasse panoramique du restaurant

Bon après s'être bien sustentés et bien désaltérés, nous voici partis pour découvrir ce petit bijou.

On commence par l'ancienne école. Fermées au milieu des années 70, où elle n'avait plus que de 2 ou 3 élèves (le pied), elle perdit son instituteur durant l'épidémie de grippe espagnole en 1921. Un des habitants, Henri Mouly un érudit qui avait créé la gazette occitane Lo Grelh Roergàs, prit alors la relève au pied levé. Son fils, Charles, né lui aussi à la Vinzelle, n'est autre que le célèbre créateur et conteur de Catinou et Jacouti pour les amateur d'humour en occitan. 

Plaque commémorative en l'honneur d'Henri Mouly

Plaque commémorative en l'honneur d'Henri Mouly

Direction la fontaine miraculeuse !

La fontaine Saint Clair, patron du village, soigne toutes les maladies des yeux. 

On y vient encore en pèlerinage ou individuellement pour venir munis d'une bouteille en recueillir l'eau.

J'ai complètement oublié d'y faire mes ablutions.... moi qui suis myope comme une taupe... 

A la claire fontaine... je ne m'y suis pas baigné...
A la claire fontaine... je ne m'y suis pas baigné...
A la claire fontaine... je ne m'y suis pas baigné...
A la claire fontaine... je ne m'y suis pas baigné...

A la claire fontaine... je ne m'y suis pas baigné...

Il y a de nombreux chemins de randonnées dans le village dont deux débutent ou finissent près du clocher, le sentier des Buissières ou celui du Payral.  

Mais bon moi qui ne suis pas marcheur et avec la chaleur estivale, et l'un et l'autre auraient été de vrais Chemins de Croix... 

Le chemin de Croix, un sentier de randonnée d'enfer...
Le chemin de Croix, un sentier de randonnée d'enfer...
Le chemin de Croix, un sentier de randonnée d'enfer...

Le chemin de Croix, un sentier de randonnée d'enfer...

Le village par lui-même est vraiment joli avec ses ruelles escarpées et sinueuses, je vous déconseille vivement d'essayer d'y accéder en voiture !!

Les maisons sont en pierre de taille, les toits en lauze du pays. Le village est très bien entretenu et très bien fleuri. 

Il y fait bon y flâner tranquillement. 

dans les ruelles fleuries de la Vinzelledans les ruelles fleuries de la Vinzelle
dans les ruelles fleuries de la Vinzelle

dans les ruelles fleuries de la Vinzelle

Rapprochons-nous de l'église maintenant. 

Les bases datent du 11ème siècle. A l'origine, la chapelle du château-fort détruit au 16ème siècle. C'était une place forte au carrefour du Rouergue et de l'Auvergne.

Le fort appartenait aux Princes de Monaco et aux Commandeurs des Hospitaliers de Narbonne et veillait sur une des routes qui mènent vers Conques qui est à moins de 2h de marche, puis vers Saint Jacques de Compostelle. 

Il n'est reste rien si ce n'est une ancienne portannelle aujourd'hui intégrée dans l'église.

Vestiges du portanel du fort aujourd'hui disparu
Vestiges du portanel du fort aujourd'hui disparu

Vestiges du portanel du fort aujourd'hui disparu

Juste sous ce porche qui avait très certainement fonction de narthex, ce vestibule avant de pouvoir entrer dans la nef d'une église, réservé aux non baptisés ou aux personnes impures, se trouve justement les fonts baptismaux intacts avec leur dôme fermé. La cuve en pierre est en effet surmontée d'un coffre en bois qui la protège. Le prêtre l'ouvrait seulement au moment du sacrement du baptême, faisant de la cuve un "autel" sacré. Même l'eau bénite utilisée était conduite par un orifice sous l'église, terre sacrée.

Devant les fonts baptismaux

Devant les fonts baptismaux

Le narthex où se trouvent les fonts baptismaux et la tribune

Le narthex où se trouvent les fonts baptismaux et la tribune

De l'autre côté du portanel, une vitrine sécurisée expose le "trésor" de l'église. Un très joli reliquaire du 15ème siècle où sont exposées les reliques de Saint Clair, de Saint Roch et de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. A côte un bel ostensoir ainsi qu'un calice du 16ème siècle en argent réalisé par un orfèvre de Villefranche-de-Rouergue.

Le trésor de l'église de la Vinzelle
Le trésor de l'église de la Vinzelle
Le trésor de l'église de la Vinzelle
Le trésor de l'église de la Vinzelle

Le trésor de l'église de la Vinzelle

L'église est à la fois dédiée à saint-Roch patron du village mais aussi à saint-Clair.

Sant Ròc en occitan est né à Montpellier vers 1350 en pleine guerre de Cent ans et d'une grande épidémie de la peste noire qui faisait plus de 500 morts par jour à Montpellier durant plus de 3 mois. Orphelin à la fin de son adolescence (entre 15 et 17 ans), il rentra dans le Tiers Ordre Franciscain et se consacra entièrement aux pauvres et décida de partir pour Rome. En chemin il arriva dans une ville italienne à quelques kilomètres de Rome où il dut rester plusieurs mois tant la peste faisait des ravages.  Il mit là en pratique l'enseignement de médecine qu'il avait reçu à Montpellier associé au signe de la croix et à des invocations sur les malades. ll obtint de très nombreuses guérisons. Un an plus tard,, il parvint à Rome où après avoir guéri un cardinal, celui-ci lui fit rencontrer le Pape. Il dédia sa vie à soigner et guérir les malades tant en France qu'en Italie. Il faillit mourir lui même de la peste. Isolé dans les bois, un chien venait chaque jour lui porter un pain... Il mourut en Italie le 16 août 1379. La majeure partie de son corps se trouve maintenant à Venise tandis que Montpellier conserve un tibia et son bâton de pèlerin. C'était un des saints les plus invoqués par les malades et les pèlerins. On peut voir sa statue où il montre ses plaies dues à la peste, un chien à ses pied, dans presque toutes les églises assez anciennes. 

Saint Clair, lui n'est pas le saint albigeois, il y a en effet 6 saints Clair différents... Ici c'est le saint anglais qui fut décapité à Vulcassum, dans la future Normandie à cause d'une amoureuse transie éconduite qui le fit  poursuivre et assassiner.  C'est un saint céphalophore, c'est à dire, qu'une fois décapité, il transporta lui-même sa tête et se mit à marcher quelques temps... Ont dit même qu'il alla laver sa tête (ou le haut de sa boite crânienne) dans une fontaine avant de désigner là où il voulait être enterré, d'où les nombreuses fontaines miraculeuses qui lui sont dédiées.

Saint Roch et l'évêque assassiné Saint Clair
Saint Roch et l'évêque assassiné Saint Clair

Saint Roch et l'évêque assassiné Saint Clair

La nef et le chœur de l'église sont vraiment charmants. 

Le nef et le chœur de l'église

Le nef et le chœur de l'église

Cette église est vraiment très jolie, on y retrouve également une belle statue en bois d'une Vierge à l'Enfant probablement du 17ème ou du 18ème siècle. Saint Joseph, Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus dont l'église possède une relique, Notre-Dame de Lourdes couronnée...

Le retable et la Vierge à l'Enfant
Le retable et la Vierge à l'Enfant
Le retable et la Vierge à l'Enfant

Le retable et la Vierge à l'Enfant

La vue depuis le parvis de l'église est là aussi splendide...

La vue depuis le parvis de l'église est là aussi splendide...

Mais ce qui fait la particularité de l'église et du village même c'est le clocher. Enfin je devrais dire les clochers.

Il y en a deux !

Le premier avec plusieurs cloches au dessus de l'église tandis que le second se situe plus haut, à quelques mètres .

La raison est toute simple, le second abrite une cloche de plus d'une tonne!!

La Campana Bella, pèse 1250 kgs... Elle a été offerte en 1870 par Jean Ouillades, un habitant du village. On raconte que celui-ci n'était pas très aimable ni aimé et qu'il fit aux habitants bien des choses pas très catholiques... pour se racheter et demander l'expiation de ses péchés, il fit fondre à Rodez cette énorme cloche qu'il offrit à la paroisse.

Impossible de l'installer dans le petit clocher au dessus de l'église. Elle fut donc montée devant la porte de l'église. Le son était tellement fort, qu'il gênait tous les habitants. Ceux-ci firent de nombreuses démarches auprès du curé, du maire, de l'évêque de Rodez et même auprès du Préfet de l'Aveyron. 

Il fut ainsi décidé de construire un campanile quelque mètres au dessus de l'église. Ne pouvant être sonnée avec des cordes, la cloche doit être balancée à la main jusqu'à ce qu'elle fasse le tour d'elle-même !! Elle ne sonne ainsi que très rarement, si ce n'est pour la fête du village le 16 août.

Les deux clochers de la Vinzelle et l'énorme cloche d'une tonne
Les deux clochers de la Vinzelle et l'énorme cloche d'une tonne
Les deux clochers de la Vinzelle et l'énorme cloche d'une tonne
Les deux clochers de la Vinzelle et l'énorme cloche d'une tonne
Les deux clochers de la Vinzelle et l'énorme cloche d'une tonne
Les deux clochers de la Vinzelle et l'énorme cloche d'une tonne
Les deux clochers de la Vinzelle et l'énorme cloche d'une tonne
Les deux clochers de la Vinzelle et l'énorme cloche d'une tonne
Les deux clochers de la Vinzelle et l'énorme cloche d'une tonne

Les deux clochers de la Vinzelle et l'énorme cloche d'une tonne

Une cloche sonne, sonne...

Une cloche sonne, sonne...

C'est vraiment un très très beau village où il fait bon flâner au printemps et à l'automne. L'été, il y a peut-être un peu (trop) de monde, ce qui rompt un peu la quiétude des lieux et surtout, ce qui génère des problèmes de stationnement, craints par les habitants. Ceci-dit, mi juillet, c'était très agréable et les visiteurs et les randonneurs étaient très respectueux. 

Dans les ruelles de la Vinzelle

Dans les ruelles de la Vinzelle

Voici une belle pépite à découvrir si vous êtes dans les parages de Conques. 

Tout ce village est à respecter, à préserver et à partager. 

C'est vraiment le patrimoine que j'aime et que j'adore découvrir et faire découvrir. Je me dis que peut-être certains visiteur tomberont amoureux de ces belles pierres séculaires et que peut-être dans quelques mois, le village continuera à vivre grâce à de nouveaux habitants... qui sait ? ...

La Vinzelle, village perché entre Cantal et Aveyron

Vidéo et photos : Justin BONNET

N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter de notre blog, à en parler à vos amis pour nous aider à nous faire encore plus connaître
(en haut à droite ou en dessous pour la version mobile )

Pour s'abonner à la page Facebook du blog et nous suivre en cliquant sur:

 https://www.facebook.com/blogdedansdehors/

à ma page Instagram en cliquant sur:

https://www.instagram.com/christianalbi/

Justin en plein tournage dans l'église de La Vinzelle en Aveyron

Justin en plein tournage dans l'église de La Vinzelle en Aveyron

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Christian Riviere

Passionné par le patrimoine, l'Histoire et surtout les personnes qui en font parti, mon grand plaisir c'est découvrir encore et encore et partager mes découvertes....
Voir le profil de Christian Riviere sur le portail Overblog

Commenter cet article

nicole81occitanie 20/08/2020 14:24

un coup de foudre ; c'est déjà sur nos tablettes de projets .
Merci pour le partage de ta découverte
amicalement

Christian Riviere 20/08/2020 14:31

Ah c'est génial !!!! merci !!! Moi aussi j'ai eu le coup de foudre ! A bientôt j'espère et bonne fin d'été Amicalement Christian

Bernie 16/08/2020 19:02

C'est une balade qui me tente pour le mois de septembre

Christian Riviere 16/08/2020 21:22

N'hésite pas, c'est très joli à découvrir !!