Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager

Aux portes d'Albi, l'ancien bourg castral de Dénat se fait discret. S'il n'est plus le village florissant où une multitude de métiers faisait vivre cette ancienne seigneurie, le village a su conserver de beaux témoignages de ce passé riche et mouvementé. Une toute jeune association du Patrimoine est née pour protéger et faire connaitre cette histoire. Elle nous convie à une visite très privée, Gauthier Oustric le jeune président nous y attend, alors, on y va ?

Il fait très beau et presque chaud en cet après-midi de printemps. Avec Justin, nous nous dirigeons vers Dénat que nous ne connaissons pas. J'y suis allé me poser quelques minutes pour y boire un verre mais je n'avais jamais visité le village. 

Gauthier est un jeune président d'association, amoureux du patrimoine de son village, que s'en est devenu son patrimoine. Peut-être en fera t-il un métier ? Il aimerait bien.

Il suit nos reportages depuis le début avec intérêt. J'en suis très fier !

Puis un jour, il prend son courage à deux mains et nous écrit via Messenger sur notre page Facebook à laquelle il s'est bien évidement abonné (il est bien ce petit, il est bien !)

Après quelques échanges, une découverte in situ du village, la décision est prise, il faut faire connaitre ce joli bourg !

Photo: Association du Patrimoine Dénatois.

Photo: Association du Patrimoine Dénatois.

Le rendez-vous est fixé à l'église que je n'ai jamais vu. Son aspect extérieur montre qu'elle a été importante et surtout fortifiée. Accompagné par sa collègue de l'association, la tout aussi jeune Laëtitia, Gauthier, un peu intimidé, nous accueille. 

Gauthier nous accueille devant l'église du village
Gauthier nous accueille devant l'église du village
Gauthier nous accueille devant l'église du village

Gauthier nous accueille devant l'église du village

Il commence par nous montrer trois sculptures qui entourent la porte.

Très abîmées par le temps, elles représentent un moine; en haut au centre un ange (décapité) tenant un blason, peut-être celui d'un évêque, ensuite, on pense qu'il s'agirait d'un chevalier tenant lui aussi un blason. Vu les outrages du temps et des hommes sûrement, il est très dur de distinguer la dernière figure...

Et vous, vous en pensez quoi ? 

Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager

Dès que la porte s'ouvre toute la beauté de l'édifice saute au regard. Quelle belle église !!

 

Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager

Le chœur bâtit au moyen-âge est de style roman, tout comme une des chapelles sur le bas-côté. De part et d'autre du chœur, les chapiteaux romans sont de toute beauté !!

Les deux chapiteaux arborent de superbes sirènes bi-caudales (ou bifides pour ceux qui préfèrent). Cette représentation est très commune au moyen-âge et les sculpteurs l'emploient souvent. D'abord pour l'esthétisme, car la figure remplie les chapiteaux et ses angles, ensuite parce que c'est un des symboles forts pour le clergé médiéval. Autant les rites païens y voient un signe de prospérité et de fécondité, autant les clercs voulaient montrer dans cette position scabreuse, la duplicité des vices, de la séduction et de la luxure, tout en évoquant la langue fourchue du diable. On trouve régulièrement sculptées dans de nombreuses églises romanes de pareilles scènes avec pour exemples, des démons, des scènes tirées des enfers... La vue des ces sculptures devait inviter à la chasteté chez les religieux et à la pondération chez les laïcs.

Les sirènes à deux queues des chapiteaux de l'église de Dénat
Les sirènes à deux queues des chapiteaux de l'église de Dénat
Les sirènes à deux queues des chapiteaux de l'église de Dénat
Les sirènes à deux queues des chapiteaux de l'église de Dénat
Les sirènes à deux queues des chapiteaux de l'église de Dénat

Les sirènes à deux queues des chapiteaux de l'église de Dénat

Tout le mobilier du chœur de l'église a été fait au 19ème siècle par Pierre-Paul Laclau, ébéniste sculpteur des Monts d'Alban spécialisé dans le mobilier d'église. 

Il a travaillé entre 1860 et 1908 dans de nombreux lieux de culte du Tarn, dont Lacalm, Rayssac, Cambon ou la cathédrale d'Albi.

C'est vraiment très beau !!

Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager

Dans l'église, nous évoquons aussi les vestiges des peintures du 16ème siècle qui font penser à celles de la cathédrale d'Albi. D'après le rapport de l'évêque d'Albi, Charles le Goux de la Berchère de passage à Dénat pour sa tournée épiscopale en 1700, l'église est peinte de partout ! 

Nous faisons pour cela halte dans une très belle chapelle, celle des "5 plaies" accueillant une très très belle statuaire de la descente de Croix que j'aime beaucoup.  Face à la Mater Dolorosa une statue de Saint Jude. On l'évoquait durant les grandes épidémies comme la peste ou durant les famines pour qu'il n'y ai pas de contagion. 

Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager

Ce qui m'amuse, c'est que je n'ai jamais vu d'église avec autant de statues de saints franciscains !! 

Au 19ème siècle, soit le curé avait une dévotion toute particulière pour saint François, soit il rêvait d'être moine franciscain !

On trouve une statue très 17ème du Grand Saint Antoine. Ce Père du monachisme, est presque toujours représenté avec un cochon à ses pieds pour rappeler les tentations qu'il aurait subit du diable alors qu'il voulait jeûner. On le prie contre les maladies de peau comme le zona.

Puis une jolie statue de style très saint-sulpicienne de Saint Antoine de Padoue que l'on prie quand on égare quelques chose (et je peux vous assurer qu'il a vraiment beaucoup de boulot avec moi)

Puis un Saint François d'Assise très réussi !

Moi je trouve ça très joli !

Les statues "franciscaines" et un beau rayon de soleil traversant les vitraux
Les statues "franciscaines" et un beau rayon de soleil traversant les vitraux
Les statues "franciscaines" et un beau rayon de soleil traversant les vitraux
Les statues "franciscaines" et un beau rayon de soleil traversant les vitraux

Les statues "franciscaines" et un beau rayon de soleil traversant les vitraux

Avant de quitter l'église dont je vous ai fait un trop bref aperçu de la visite, nous nous asseyons dans la chapelle de saint François d'Assise justement sur des vieux bancs restaurés typiques du 19ème

Ils ont conservé leurs plaques d'aciers où sont gravés les numéros qui servaient à la location des places durant les offices religieux. 

C'est vrai qu'autrefois, soit on restait debout soit, ou lorsqu'on en avait les moyens, on louait sa place à la messe, aux vêpres et aux autres cérémonies. Dessous, il y encore le petit casier où on pouvait mettre son missel et l'urne où on déposait le sou pour la location.

Désormais lorsque vous visiterez de vielles églises, regardez les bancs qui vous paraissent les plus vieux, ils ont souvent gardés leurs numéros... 

Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager

Nous sortons de l'église, j'ai trop hâte de découvrir le village !!

Nous passons devant un vieux puits médiéval toujours en activité pour aller admirer le chevet roman de l'église. Sur sa façade sont sculptés une boule puis deux statues de part et d'autres du cercle. D'après la légende locale, cela peut symboliser le monde, le bien et le mal de chaque côté. 

Pour ma part, j'ai aussi remarqué une tête de taureau et je vois bien un aigle et une forme humaine. J'en conclue donc, sans pouvoir l'affirmer, qu'il s'agit plutôt de tétramorphes, des symboles des 4 Évangélistes:

L'aigle - St Jean 
L'homme - St Matthieu
Le Taureau - St Luc
Le Lion qui est visible depuis de la cour d'école, la bête est bizarre car très abîmée par le temps et il manque une bonne partie de la tête - St Marc
 
Mais je répète, il s'agit là de ma propre interprétation et je suis ouvert à toute autre explication.
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager

Juste à côté, sur la place centrale du village se trouve deux anciennes maisons qui ont conservé leur linteau sculpté. On y voit la marque d'un maréchal-ferrant et d'un charron. Placé sous la protection d'un seigneur et des évêques d'Albi, le village fut très prospère jusqu'au 19ème siècle. La liste des métiers présents dans la village est impressionnante. Ainsi, on trouve en 1850:

2 aubergistes
1 boulanger
5 charpentiers
3 charrons
2 cordonniers
1 épicerie / tabacs
2 forgerons
1 hongreur (celui qui castre les chevaux et les ânes)
1 limonadier
5 maçons
1 maréchal-ferrant
1 menuisier
2 tailleurs de pierre
2 tisserands
1 sonneur de cloche
1 hôtel restaurant café
6 moulins à eaux 
1 moulin à vent...
Beaucoup d'agriculteurs....
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partagerDénat, entre ciel et terre, une histoire à partager

Le village a subit les assauts répétés des Protestants durant les Guerres de Religion. Un danatois est passé du côté des Protestants. Il fournit aux capitaines huguenots les détails des fortifications et les explications nécessaires pour franchir le pont levis. Le jour et l'heure de l'assaut furent donc fixés. 

Prit de remords, il revint avouer sa traîtrise et fut gracié à condition de donner les détails du futur assaut des protestants. Les Catholiques s'armèrent, se cachèrent et attendirent le moment décidé par leurs ennemis. Une fois les luthériens dans la place, les papistes leur tombèrent dessus et ce fut un massacre. Des prisonniers furent faits et il y eût de nombreux morts chez les assaillants. Ils furent enterrés dans la campagne environnante. Un pierre fut gravée bien plus tard pour rappeler aux protestants cet épisode peu glorieux. 

Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partagerDénat, entre ciel et terre, une histoire à partager

Un peu plus loin, une autre bataille eût lieux. Toujours contre les Protestants. Une autre pierre rappelle ce moment de nouveau gagné sur les religionnaires. 

Oublions ces batailles un peu trop sanglantes !!

Je peux vous garantir que le village est bien plus paisible de nos jours et qu'il fait bon y flâner !!

Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partagerDénat, entre ciel et terre, une histoire à partager

Avant de terminer la visite, nous avons le privilège de pouvoir découvrir l'ancien four du boulanger du village.

Il est désormais dans une maison privée et donc ne se visite pas.

Il est resté "dans son jus". Qu'elle chance, c'est super!  Le boulanger d'alors, faisait du pain pour tout le canton !!

Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager

L'après-midi s'achève et Gauthier me montre un dernier puits où jusqu'à la fin des années 80 se trouvait le lavoir du village. La manivelle est toujours là et bien entendu je n'ai pas pu m’empêcher de la faire tourner comme un vrai gosse touche à tout !!

Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager

C'est vraiment un charmant petit village que nous avons découvert cet après-midi-là. Gauthier et Laëtitia vont mettre en place des visites pour les touristes durant l'été.

Ça vaut vraiment le coup d'aller les suivre. Leur envie de protéger leur patrimoine, de le promouvoir et de le restaurer est plus que louable à mes yeux et mérite vraiment d'être soutenue.

Alors, allez les voir, vous aussi vous serez conquis(e)s par les charmes de ce petit village de Dénat aux portes d'Albi.

Vidéo et photos : Justin BONNET

N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter de notre blog, à en parler à vos amis pour nous aider à nous faire encore plus connaître
(en haut à droite ou en dessous pour la version mobile )

Pour s'abonner à la page Facebook du blog en cliquant sur:

 https://www.facebook.com/blogdedansdehors/

à ma page Instagram en cliquant sur:

https://www.instagram.com/christianalbi/

Dénat, entre ciel et terre, une histoire à partager
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Christian Riviere

Passionné par le patrimoine, l'Histoire et surtout les personnes qui en font parti, mon grand plaisir c'est découvrir encore et encore et partager mes découvertes....
Voir le profil de Christian Riviere sur le portail Overblog

Commenter cet article

Stéphane Papaix 15/04/2019 08:50

Bonjour Christian,
Merci de nous donner envie de redécouvrir ces charmants villages qui nous entourent. Pas besoin de faire le tour du monde quand on a ces pépites à proximité.

Christian Riviere 15/04/2019 09:24

Merci à toi Stéphane pour ton soutien dans faille ! Je suis sincèrement très heureux de faire découvrir toutes ces pépites que nous avons à côté de chez nous !

Bernie 14/04/2019 16:19

Bonjour Christian, je suis allé à Albi plusieurs fois, mais je ne connaissais pas du tout Dénat, il faudra que j'y retourne

Christian Riviere 14/04/2019 20:11

Bonjour Bernie, c'est tout proche d'Albi, un peu caché , d'où l'mon intérêt à faire connaitre ce joli petit village peu connu. Merci beaucoup ! J'espère que les reportages t'ont plu