Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le mesturet de Lydie du Château de Ronel

Le mesturet du Tarn fait par Lydie

Le mesturet du Tarn fait par Lydie

Pour débuter cette nouvelle année, voici une vraie recette du Tarn, sucrée, gourmande et surtout hivernale: Le mesturet !

Cela faisait des années que je n'avais pas dégusté cette pâtisserie typique du centre du Tarn.

Il me fallait trouver une bonne adresse où cela pourrait avoir lieu dans la zone où cette pâtisserie se fait, c'est à dire entre Graulhet et Réalmont.

Aussi, quand durant cet automne j'ai passé une (autre excellente) soirée au Château de Ronel, j'ai proposé à nos hôtes Lydie et Christophe Gay de leur lancer un challenge gastronomique, celui de découvrir et de pâtisser du mesturet.

Voici la vidéo:

Lydie et une de ses protégées

Lydie et une de ses protégées

Ce gâteau d'hiver très facile à réaliser, ce fait quand il n'y a plus de fruits de disponibles. Autrefois, on le faisait tout aussi bien avec des citrouilles que des potirons. Ce légume a l'avantage de se conserver durant tout l'hiver et en plus, il donne une belle couleur orangée au gâteau !

Lydie a choisi pour nous une belle courge doubeurre de son jardin, appelée communément désormais de par son anglicisme "butternut". Cette cucurbitacée porte bien son nom qu'il soit en français ou en anglais, elle a un léger goût de beurre, ou de noisette.

En cuisine

En cuisine

Pour faire cette pâtisserie, Lydie a choisi de se baser sur la recette que le site internet du Comité Départemental du Tourisme du Tarn donne.  C'est un très bon réflexe !! laugh

Pour faire un gâteau pour 8 personnes, il nous faut donc :

1,5 kg de potiron, citrouille, ou butternut

300 g de farine de maïs

300 g de sucre

5 œufs frais de ferme

10 g de sel (une pincée) 

1 zeste d’orange bio et 1 zeste de citron bio

1 verre de rhum (pas plus)

100 g de beurre.

De bons ingrédients locaux font toujours la différence

De bons ingrédients locaux font toujours la différence

Pour débuter, on met le four à préchauffer à 130°C.  C'est thermostat 4 ou 5 selon les fours.

Puis il faut couper la courge et la peler. La peau est très dure. il faut un couteau bien affûté et surtout, pour celles et ceux qui sont comme moi avec deux mains gauches, faire très attention de ne pas se couper.  Ce qui m'arrive très fréquemment. Mais bon, j'ai la chance d'habiter près d'une pharmacie...

Ensuite, après avoir découpé la chair du potiron en morceaux de taille moyenne, on les plonge dans de l'eau bouillante durant 30 minutes ou bien on les cuit à la vapeur comme l'a fait Lydie, 30 ou 40 minutes selon votre appareil.

Il faut ensuite les mettre dans un grand saladier et les écraser avec une cuillère en bois.

Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel

On ajoute ensuite les 300 gr de farine de maïs.

Il y a toujours près de chez soi un petit minotier ou une ferme qui fait de la bonne farine. C'est bien meilleur et pour la qualité, pas plus cher qu'en grande surface.

Lydie utilise la farine de la Ferme de la Bondancie au Séquestre qui produit de nombreuses farines blanches, bises ou complètes de blé, de maïs ou d'épeautre certifiées AB. Je vous glisse l'adresse en fin de reportage.

Les 300 gr de sucre roux ou blanc comme vous le voulez. 

Bien battre les 5 œufs avant de les incorporer.

On rappe les zestes d'une orange bio et d'un citron bio. Attention, il ne faut pas rapper la partie blanche qui apporte beaucoup d'amertume... Que les agrumes soient bios est important car les zestes ne contiendront pas de pesticides ou autres conservateurs...

On mélange le tout, toujours à la cuillère en bois.

On ajoute le verre de rhum. Il n'est pas interdit de goûter un tout petit peu au verre avant de le mettre dans la pâte histoire de vérifier que le liquide est bien goûteux... mais avec modération, nous sommes d'accord !!  

Et on mélange bien une fois encore.

Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel

Puis bien beurrer le plat qui ira au four en commençant par les angles (ne me demandez pas pourquoi mais je lis toujours ça, alors je répète).

On "chemise" le plat en mettant de la farine sur toute la partie beurrée et en retirant le surplus.

On verse la préparation dans le plat et on enfourne durant 30 minutes.

Au bout d'1/2h, il faut faire fondre les 100 grammes de beurre et étaler au pinceau le beurre fondu sur la pâte qui commence à cuire. 

On remet au four pour une heure de cuisson, toujours à 130° C.

Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel

Profitons de ce temps-là pour aller visiter les cinq superbes chambres d'hôtes du château.

Toutes différentes, elles sont décorées avec soin et beaucoup de raffinement par Lydie, qui adore chiner et s'inspirer des nombreux magazines de décorations auxquels elle est abonnée. 

Lydie et son époux Christophe ont ouvert leur maison d'hôtes il y a quelques années. 

Tous deux viennent de la Vallée de Grésivaudan entre Grenoble et Chamberry. Ils se sont rencontrés durant leur scolarité. Beau coup de foudre qui dure... J'adore ça !

Désirant réaliser leur rêve d'ouvrir une maison d'hôtes, ils sont tombés sur le charme de ce château aux portes d'Albi.

Christophe réalise alors lui même des travaux titanesques. Privilégiant les matériaux locaux, recyclés et surtout sans aucun produits issus de l'industrie chimique. Il restaure durant quelques années ce bel écrin endormi qui a appartenu à la famille Schoelcher dont le journaliste et homme politique Victor, sera l'instigateur de la loi de l'abolition de l'esclavage en France et sur les territoires français.

Le couple ouvre leurs chambres et leur table d'hôtes durant une première saison estivale. Mais le drame survient durant une nuit d'été: la foudre s'abat sur la maison. Le feu la consumera presque entièrement.

Ils ne doivent leur vie sauve qu'à leur fils qui s'est réveillé à ce moment-là et a donné l'alerte.

Seule, l'ancienne chapelle sera miraculeusement épargnée par le brasier...

De la maison, de tout le travail accompli, il ne restera pratiquement que les 4 murs ouverts sur le ciel...

Le Château de Ronel à Roumégoux (vue de la façade arrière donnant sur le parc)

Le Château de Ronel à Roumégoux (vue de la façade arrière donnant sur le parc)

Après une longue bataille auprès des assurances, Christophe se remet à l'ouvrage et reconstruit leur maison.

On ne peut que rendre hommage à son courage et à sa détermination.

Presque deux ans plus tard, la maison revit enfin.

Les efforts conjoints de Christophe et de Lydie portent leurs fruits et tel un phoenix, le château renaît de ses cendres, encore plus beau et quelque part, comme libéré de son passé.

Le mesturet de Lydie du Château de RonelLe mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel

On commence la visite des chambres justement par l'ancienne chapelle.

Tout d'abord propriété protestante, durant la Révolution française, la maison deviendra catholique. La famille consacrera une chapelle qui sera dédicacée à la Vierge Marie comme l'atteste la mention gravée dans la brique que Christophe et Lydie ont retrouvé durant les derniers travaux.

Sur celle-ci on peut lire

AD Majorem (maiorem) Dei Gloriam
Virginis Mariae 1790

Que l'on peut traduire par (je ne suis pas très très fort en latin) :

A la plus grande gloire de la Vierge Marie 1790

L'inscription dans l'ancienne chapelle du château
L'inscription dans l'ancienne chapelle du château

L'inscription dans l'ancienne chapelle du château

Du coup, Lydie a conservé le thème tout trouvé pour meubler et décorer la chambre. C'est peut-être aussi, à sa façon, un ex-voto pour cet ancien lieu sacré sauvé des flammes... 

Perso, moi j'adore !!! 

La chambre Maria Virginia
La chambre Maria Virginia
La chambre Maria Virginia
La chambre Maria Virginia
La chambre Maria Virginia
La chambre Maria Virginia
La chambre Maria Virginia
La chambre Maria Virginia

La chambre Maria Virginia

On visite ensuite la chambre Aliénor d'Aquitaine où j'ai eu la chance de passer une excellente nuit. 

La Honorine de Brabant où les roses (fleurs préférées de Lydie) dominent. J'adore dans cette chambre l'idée qu'ils ont eu de se jouer des contraintes techniques pour créer une alcôve qui vient tel un paravent isoler la chambre de la salle d'eau créée juste derrière le lit.  

Suivront Adelaïde d'Orléans, son superbe petit salon et son couloir cabinet de curiosité...

Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel
Le mesturet de Lydie du Château de Ronel

Et que dire des fabuleux petits déjeuners ?... 

Brioches et pâtisseries maison toutes chaudes, qui embaument la pièce et vous donnent envie de tout dévorer tant cela sent bon !!! 

Un savoureux petit-déjeuner pour bien commencer la journée !
Un savoureux petit-déjeuner pour bien commencer la journée !
Un savoureux petit-déjeuner pour bien commencer la journée !
Un savoureux petit-déjeuner pour bien commencer la journée !

Un savoureux petit-déjeuner pour bien commencer la journée !

Mais il est temps de revenir en cuisine car le gâteau est fin prêt !

Même si on peut le déguster tiède, il est important de bien le laisser refroidir.

Cela a un peu l'aspect du flan et il ne faut pas s'attendre à ce que la pâte monte comme pour les autres gâteaux. 

Dès la découpe, cela sent divinement bon !! 

Au goût, on sent bien le rhum et les zestes des agrumes. Bref, on se régale !!!

C'est bizarre comme j'ai un sens aiguë du sacrifice quand vient le moment de goûter...
C'est bizarre comme j'ai un sens aiguë du sacrifice quand vient le moment de goûter...
C'est bizarre comme j'ai un sens aiguë du sacrifice quand vient le moment de goûter...
C'est bizarre comme j'ai un sens aiguë du sacrifice quand vient le moment de goûter...

C'est bizarre comme j'ai un sens aiguë du sacrifice quand vient le moment de goûter...

C'est un challenge réussie !!  Bravo Lydie et bravo Christophe !

Justin et moi, nous nous sommes régalés tant en votre présence, par nos discussions, de par votre superbe maison où l'on se sent vraiment bien que par votre succulente cuisine !!

Merci beaucoup pour tout cela. Merci beaucoup pour cette belle leçon de courage et d'espoir que vous nous témoignez de par votre histoire. Vous avez réussi à en faire une très belle histoire, une histoire à votre image. Pleine d'humanité, de compassions, de gentillesse et de bon goût.

On ne peut repartir qu'enchanté. Ému dès le début de par votre accueil chaleureux que vous témoignez à chacun de vos hôtes, comme le sont vos beaux sourires naturels dont vous nous gratifiez dès que l'on entre dans votre si belle maison. Puis après avoir fait votre connaissance, après un bon repas dont vous avez le secret, une belle nuit reposante dans vos superbes chambres, un excellent petit-déjeuners, le visiteur n'aura qu'un seul regret, celui de ne pouvoir arrêter le temps pour savourer encore et encore chacun des instants vécus chez vous.

Le mesturet de Lydie du Château de Ronel

Vidéo et photos : Justin BONNET

N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter de notre blog, à en parler à vos amis pour nous aider à nous faire encore plus connaître
(en haut à droite ou en dessous pour la version mobile )

Pour s'abonner à la page Facebook du blog en cliquant sur:

 https://www.facebook.com/blogdedansdehors/

à ma page Instagram en cliquant sur:

https://www.instagram.com/christianalb

Ferme de la Bondancie
Joseph Samarra 81990 Le Séquestre
Tél/Fax : 05 63 54 94 77 Portable : 06 86 06 80 89 ou 06 38 72 53 86

Ferme en agriculture biologique

Farine de blé, de petit épeautre, de maïs, de seigle 
Pain au levain et de petit épeautre
Pain à la farine de châtaigne
Fouaces
Huile de tournesol et de colza
Vin de noix 
Œufs
Légumes de saison.

Vente à la ferme les mercredis et samedis de 11h30 à 13h et 15h à 20h

Château de Ronel
Lydie & Christophe GAY
81120 ROUMEGOUX
Tél. 06 14 78 21 06
christophe.gay@chateauderonel.fr
 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Christian Riviere

Passionné par le patrimoine, l'Histoire et surtout les personnes qui en font parti, mon grand plaisir c'est découvrir encore et encore et partager mes découvertes....
Voir le profil de Christian Riviere sur le portail Overblog

Commenter cet article

Bernie 14/01/2019 17:27

Bonjour Christian, meilleurs vœux pour 2019, une très belle visite, tu m'as donné envie d'aller dans le Tarn pour déguster ce gâteau.

Christian Riviere 15/01/2019 08:35

Bonjour Bernie ! Meilleurs vœux à toi pareillement ! C’est alors une bonne raison de venir dans le Tarn !!! ✨✨✨