Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

Chevaux de Mérens sur le plateau de Beille

Chevaux de Mérens sur le plateau de Beille

Sauvages et grandioses, les sublimes paysages de l'Ariège que je découvre me fascinent. Ils me donnent l'impression de ne pas avoir changé depuis des millénaires. C'est un des départements où l'on peut toucher la préhistoire au sens propre du terme. Justement, avec le cheval pour fil rouge, je vous propose de découvrir quelques beautés préhistoriques depuis le superbe Parc de la Préhistoire, la grotte de Niaux et le plateau de Beille où nous attendent les superbes chevaux de Mérens. 

Un super petit road movie dont voici la vidéo :

Pour ma première découverte de l'Ariège, je voulais avant tout assouvir un de mes rêves d'enfant, partir sur les traces de chevaux depuis les grottes préhistoriques, jusqu'aux troupeaux quasi sauvages des Mérens vivants en liberté dans les montagnes.

Grâce à l'adorable Mado, de l'Agence de Développement Touristique de l'Ariège, voilà qui est fait !

A l'entrée de la grotte de Niaux

A l'entrée de la grotte de Niaux

Petit, j'adorais lire Rahan (fils des âges farouches). J'ai plusieurs fois eu le plaisir de visiter des grottes. A chaque fois, je suis fasciné. Je me pose plein de questions, comment vivaient les hommes et les femmes préhistoriques ? Que mangeaient-ils ? Quels étaient les animaux que l'on pouvait croiser chez nous à cette époque. Toutes mes questions allaient trouver enfin des réponses ! Pour débuter ces visites ariégeoises, nous voilà à Tarascon-sur-Ariège au Parc de la Préhistoire où nous sommes attendus par Cécile Sarrail, responsable de la communication. 

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

Elle sera notre super guide tout au long de la visite de ce lieu vraiment génial qu'est le Parc de la Préhistoire. Il y en a pour toute la famille. Sur 13 hectares, nous sommes propulsés 14 000 ans en arrière !! 

Il y a plusieurs ateliers. Nous commençons par le B.A.BA., l'allumage du feu... Pas si simple que ça !!! 

Ateliers outils et feu, pour retrouver les gestes de la vie quotidienne
Ateliers outils et feu, pour retrouver les gestes de la vie quotidienne
Ateliers outils et feu, pour retrouver les gestes de la vie quotidienne
Ateliers outils et feu, pour retrouver les gestes de la vie quotidienne
Ateliers outils et feu, pour retrouver les gestes de la vie quotidienne
Ateliers outils et feu, pour retrouver les gestes de la vie quotidienne

Ateliers outils et feu, pour retrouver les gestes de la vie quotidienne

Nous rentrons dans la partie muséale. Cécile nous propose une autre immersion pour commencer, la visite de la partie "Les géants de l'âge de glace".

Là c'est un coup de cœur !!! C'est fabuleux de se retrouver nez à nez avec des animaux grandeur nature qui ont vécu dans la région à la préhistoire  ! Ils sont extrêmement bien faits, on s'attend vraiment à les voir bouger !

J'adore !!!

Nous nous retrouvons contre une jeune mammouth femelle et son petit. Saviez-vous qu'un mammouth grandissait toute sa vie ?

Céline rétabli quelques vérités. J'ai toujours entendu dire, lu (pas que dans Rahan) que l'on chassait et mangeait le mammouth. Et bien cela n'est pas vraiment vrai !! Les hommes préhistoriques chassaient le bouquetin, des oiseaux, parfois le bison mais pas vraiment le mammouth !!

"Les géants de l'âge de glace"
"Les géants de l'âge de glace"
"Les géants de l'âge de glace"
"Les géants de l'âge de glace"
"Les géants de l'âge de glace"
"Les géants de l'âge de glace"
"Les géants de l'âge de glace"

"Les géants de l'âge de glace"

Après les Géants presque en chair et en os, passons à leur représentation rupestre.

Le Parc de la Préhistoire a reconstitué toute une partie de la grotte de Niaux et de Marsoulas où a été peint toute une série d'animaux.

Les lumières sont tamisées, il y a des mini films, de nombreuses reproductions grandeur nature... C'est vraiment génial !!

Devant le fac-similé des parois de la grotte de Niaux et devant mon intérêt manifeste, Cécile me parle une fois encore des animaux chassés. En Ariège et grâce aux fouilles faites dans la grotte de la Vache (face à celle de Niaux) où les hommes préhistoriques ont vécu et où ils ont laissé beaucoup de traces, on sait qu'ils mangeait principalement du bouquetin, des petites perdrix, des poissons comme le saumon de rivière ou la truite, des baies...

C'est aussi là que nous découvrons les chevaux qui font partie de la triade des animaux les plus représentés dans les grottes ariégeoises: bouquetins, bisons, chevaux.

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifiqueDe la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifiqueDe la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

Pour le cheval, pas sûr que ce soit celui de Mérens (plus récent) que l'on retrouve peint sur les parois des grottes locales.

Ce sont des chevaux bas, trapus avec de longs poils, barbus, avec des poils sur les sabots...

Des spécialistes parlent plutôt d'une proximité avec les chevaux de Przewalski ou au Pottok que l'on trouve dans le Pays Basque.

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

Puis Céline m'amène dans le parc en passant par le labyrinthe des sons qui recrée l'ambiance sonore que l'on avait à l'époque. Nous passons entre les bisons de pierre pour entrer dans une petite grotte particulière. Celle de l'art pariétal.

Cette grotte assez sombre, est éclairée par des lampes aux flammes vacillantes. L'ambiance est réussie !! 

Elle me présente Audrey, gardienne de la grotte mais surtout animatrice du lieu. C'est là qu'adultes et enfants découvrent l'art pariétal, l'art de peindre sur des parois en s'y essayant eux-mêmes. Elle m'explique les pigments utilisés: manganèse, oxyde de fer, ocres ou de charbons, tandis que les os creux, pinceaux, tampons, les doigts et la bouche servaient d'outils.

Dans la grotte des bisons - Art pariétal
Dans la grotte des bisons - Art pariétal
Dans la grotte des bisons - Art pariétal
Dans la grotte des bisons - Art pariétal

Dans la grotte des bisons - Art pariétal

Et devinez qui va s'essayer à la peinture rupestre ??  

Audrey me propose la technique de la peinture à la bouche. Il me suffit de mettre les pigments à base de charbon dans ma bouche et d'utiliser ma main comme pochoir... Oui c'est bien sauf que les pigments ne se nettoient pas aussi facilement que ça et que je devrai donc arborer les traces sur mes dents toute la journée... Faisons de façon plus simple avec des pinceaux. 

Comme mon fil rouge est le cheval, Audrey me propose de suivre les aspérités de la parois pour m'inspirer et créer les formes et les contours de ma peinture, comme le faisait ceux qui peignaient à cette époque.

Cela parait assez facile. Me voilà lancé. Je suis une veine de la roche. Je crée des courbes, voilà la tête de faite, les naseaux, les yeux, et la crinière. 

Au vu de mon résultat, je ne pense pas qu'à la préhistoire, ils ne m'auraient pas embauché pour aller recouvrir les grottes locales de mes œuvres... Je pense avoir crée une nouvelle race de cheval !! Jugez-en par vous même !

Moi je l'aime bien mon bidule
Moi je l'aime bien mon bidule
Moi je l'aime bien mon bidule
Moi je l'aime bien mon bidule

Moi je l'aime bien mon bidule

Il est temps pour nous de partir pour Niaux à quelques kilomètres de là. Ce qui est génial dans cette grotte est que l'on peut voir la vraie, l'authentique, pas une réplique!

Comme vous pouvez l'imaginer, les visites sont très réglementées et très encadrées. C'est pour des raisons de protection et de conservation, qu'il ne nous a pas été permis de filmer à l'intérieur de la grotte. Mais tant pis, l'expérience à elle seule vaut le détour.

L'effet est fabuleux !! En plus, de me dire que nous contemplons les peintures originales faites il y a 14 000 ans me procure beaucoup d'émotion. C'est excellent !!! 

Plus d'une centaine de peintures ont été inventoriées dans la grotte de Niaux dont 80 dans le "Salon Noir".  C'est stupéfiant !

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

C'est avec un petit groupe accompagné par un guide que nous entrons munis de lampes électriques dans la grotte.

Il faut une petite vingtaine de minutes de marche, pas toujours dans des conditions faciles pour atteindre la partie que tout le monde vient voir. Le sol est parfois très glissant à cause de l'humidité, il faut presque se mettre à quatre pattes à un endroit.

Mais cela vaut le détours! Nous arrivons enfin dans le "Salon Noir".

Là, nous éteignons nos lampes électriques. Jacques Azema, notre guide, responsable du site, est d'ailleurs un excellent guide !! J'adore ses explications simples, limpides et riches. C'est aussi un excellent metteur en scène: Une fois que nous nous retrouvons dans le noir, c'est lui qui prend le relais et qui, petit à petit, éclaire les peintures murales.

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

L'émotion de découvrir ces vestiges qui ont plusieurs milliers d'années est immense...

On ne les a pas vu, mais la grotte de Niaux recèle aussi pour trésor des traces de pas de jeunes enfants néandertaliens qui s'y sont aventurés et qui ont laissé leurs empreintes de pas intactes dans le sol sablonneux.

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

Après la théorie, la pratique ! nous partons pour le splendide plateau de Beille à quelques kilomètres de là où nous attend Yves Rauzy, éleveur de Mérens.

Son arrivée entouré de quelques très beaux spécimens est géniale. Les chevaux à la robe et à la crinière noires sont vraiment super beaux !!

Ils sont trapus et pourtant élégants. Les cloches qu'ils portent autour du cou tintent dans la plateau. C'est fabuleux !! C'est la première fois pour moi que je peux contempler et m'approcher de véritables chevaux de Mérens. Et franchement, j'adore !!!

Yves Rauzy et ses chevaux de Mérens sur le plateau de Beille
Yves Rauzy et ses chevaux de Mérens sur le plateau de Beille
Yves Rauzy et ses chevaux de Mérens sur le plateau de Beille

Yves Rauzy et ses chevaux de Mérens sur le plateau de Beille

Ces chevaux 100% ariégeois étaient très utilisés dans la montagne et comme Yves le dit non sans humour, ils sont les ancêtres du 4X4. Il y a quelques décennies, nous n'aurions pas pu arriver sur le plateau sans eux. Bien qu'ils aient été au fil des années sélectionnés pour pouvoir à la fois travailler avec eux et pouvoir les monter, la race n'a pas changé.

Nous avançons vers un des endroits où Yves vient régulièrement leur porter un peu de sel. Tout est beau, le spectacle naturel de la montagne, du plateau et des vallées, les chevaux... 

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

Ils sont désormais 3 éleveurs sur le plateau. Le fait de porter régulièrement du sel permet aux propriétaires des chevaux de venir voir les troupeaux. Contrôler que tout va bien, voir les naissances qui ont lieu chaque année. Cette année, hors poulains, il y a une quarantaine de Mérens élevés en semi liberté dans la Montagne. 

Les chevaux sont ainsi lâchés de la fonte des neiges vers le mois de mai jusqu'aux premières neiges en novembre. Ils sont très rustiques. 

Mérens sur le plateau de Beille

Mérens sur le plateau de Beille

Yves me présente ensuite la charmante Isabelle Curbières, responsable de la société ANGAKA.  Angaka, toujours sur la plateau de Beille, propose de nombreuses activités en hivers: chiens de traîneaux, raquettes, construction d'igloo, et depuis 10 ans, des activités avec les chevaux de Mérens: durant l'hiver du traîneaux à cheval, ou depuis la saison dernière, du ski joëring (faire du ski tiré par un cheval) et des promenades à cheval ou en calèche durant les beaux jours.

En toute saison, Angaka propose aussi de passer une ou plusieurs nuits sur le plateau entouré des chevaux, soit en Yourte (yaourt comme dit Justin en riant), soit dans un beau tipi, soit en chalet trappeur. 

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

Tout comme Yves, Isabelle est amoureuse des Mérens, elle les bichonne avec soin et est proche d'eux. Ce qui m'a surpris, c'est que le chevaux ne sont pas ferré. Isabelle m'explique que le sabot du cheval est "juste parfait". Le cheval sent le sol naturel. Restant en milieu et sol naturel, il n'a pas besoin d'être ferré. L'hiver, le cheval adapte son pas et ne glisse pas comme il le ferait avec des fers aux sabots.

Les chevaux sont vraiment doux et se laissent caresser. Ils ont un pelage très doux également. Très intelligents et avec une excellente mémoire, une fois qu'ils ont été "éduqués", ils n'oublient pas. 

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifiqueDe la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

Nous voilà partis sur les sentiers autour du plateau.

Que c'est beau !!!!

En langue inuit, Angaka veut dire "homme qui voit plus loin".  Et là, en effet on voit plus loin tant la nature est belle et de par le sommet des montagnes.

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

Mais toute aventure a une fin et voici venu le temps pour Justin et moi de prendre congés de nos hôtes ariégeois. C'est autour d'un bon repas que nous décidons de passer un dernier bon moment ensemble. Mado nous a dégoté un super resto, la maison Lacube (voir plus bas), créé par un éleveur qui a ses vaches lui aussi en liberté sur le plateau de Beille. 

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

Cette première immersion dans l'Ariège a été pour moi une révélation. J'ai adoré chaque instant passé là-bas, j'ai aimé tous les endroits que nous avons visité, j'ai apprécié chaque personne qui nous a accueilli, toujours avec beaucoup de cœur et une gentillesse absolue, et gourmand que je suis, j'ai aimé tout ce que j'ai pu goûter de la cuisine ariégeoise !!!

Un grand grand merci à tout le monde et surtout à Mado pour son éternelle gentillesse, pour sa fidélité en amitié et à ce blog, et pour son super travail. 

Même si je suis né en ville, au pays des briques rouges, la montagne que j'ai découvert m'a frappé en plein cœur. Nous en avons prit plein les poumons et c'est le yeux plein d'étoiles que Justin et moi avons dû, le cœur lourd quitter l'Ariège et les ariégeois(es). Deux jours, c'est vraiment trop court...

On lit toujours dans les brochures touristiques, que les paysages, la gastronomie, les gens sont authentiques. Là, non seulement ils ne le claironnent pas mais ils le prouvent durant chaque minute, chaque instant passé auprès d'eux. Et plus tard, quelques mois après, c'est avec un grand sourire que j'ai plaisir à me souvenir de tout ces beaux et bons moments passés en Ariège.

Et si c'était ça aussi le bonheur de vivre ? 

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

Les bonnes adresses de ce séjour ariégeois :

Les bons restaurants:

Auberge de la Sapinière 

Cette auberge implantée depuis quelques décennies au sommet du Col de Port, rassemble tout ce que j'aime: un paysage naturel fabuleux, un cadre rustique et chaleureux, un accueil convivial et professionnel et une cuisine goûteuse et généreuse. Juste, ne vous effrayez pas de trouver des vaches en totale liberté sur la route et sur les talus... Ralentissez et prenez le temps de profiter du paysages et des senteurs des montagnes. Une fois à table, nous nous sommes vraiment régalés. Tout est 100% fait maison  des entrées aux desserts, même la pâte des tartes !!  C'est simple comme il se doit dans une auberge et c'est vraiment très bon. Il faisait déjà trop frais pour dîner en terrasse et la cheminée n'était pas encore allumée, mais l'atmosphère chaleureuse nous fait sentir bien partout. 

Auberge de la Sapinière
Col de Port - 09400 Saurat
Tél. 05 61 05 67 90

https://www.facebook.com/aubergelasapiniere/

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

La Maison Lacube 

Cette famille d'éleveurs de cochons et de vaches gasconnes, a tout compris! Non seulement ils font visiter leurs exploitations dans le cadre du réseau "bienvenue à la ferme" mais en plus ils prennent soin de leur bétail. les vaches paissent durant la belle saison sur le plateau de Beille tandis que les porcs noirs, gascons eux aussi, sont élevés de façon naturelle dans des sous-bois. On peut visiter les élevages ou l'été aller en visite guidée voir les vaches sur le plateau. Leur restaurant qui rencontre un vif succès est à leur image, dynamique, dans l'air du temps et fort sympathique. On s'y sent bien, très bien même !! Bien évidemment les produits de la ferme sont mis en avant et là aussi, la cuisine est vraiment bonne !!! Quel régal...  Si comme nous, vous n'êtes pas du coin, une bonne nouvelle: à l'entrée du restaurant une super boutique vous accueille et vous tente... Mais bon comme tout est bon; il y a de quoi se faire (beaucoup) plaisir!  Privilégier les circuits très courts et soutenir des éleveurs, moi perso,  j'adhère et j'adore !!

La Maison Lacube
3 Place des Platanes, 09310 Les Cabannes 
Tél. 05 34 09 09 09

lamaisonlacube.fr

De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

Le bon hébergement:

Hôtel-restaurant Le Manoir d'Agnès

Cet ancien château de la fin du 19ème siècle a été repris depuis 2009 en hôtel-restaurant. 15 chambres bien faites confortables et très agréables sont proposées. L'accueil est lui aussi très agréable et de suite, on se sent bien dans cette maison entourée d'un beau petit parc. Les salles communes sont décorées d'objets chinés. Nous avons dîné à l'hôtel. Le restaurant de l'hôtel, Bib Gourmand et Table Gourmande d'Ariège, est une bonne table qui propose une une cuisine gastronomique délicate et délicieuse ! C'est fin, c'est beau, c'est bon !!  Après une bonne nuit réparatrice et bien douillette dans une literie parfaite, le petit-déjeuner proposé est entre-autre composé de produits locaux. Dès le réveil, ça, j'adore !!! Les prix raisonnables de l'hôtel et du restaurant vous poussent à rester un peu plus longtemps alors, pourquoi vouloir résister ? Défaite la valise, posez-vous et profitez...

Le Manoir d'Agnès et les Saveurs du Manoir
RN20 -  2, rue Saint Roch 09400 Tarascon-Sur-Ariège
Tél. 05 61 02 32 81
http://www.manoiragnes.com/manoir-hotel/index.php
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique
De la grotte de Niaux au plateau de Beille, l'Ariège des chevaux de Mérens, sauvage et magnifique

Vidéo et photos : Justin BONNET

 

N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter de notre blog
(en haut à droite ou en dessous pour la version mobile )

à la page Facebook du blog en cliquant sur:

 https://www.facebook.com/blogdedansdehors/

à ma page Instagram en cliquant sur:

https://www.instagram.com/christianalbi/

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Christian Riviere

Passionné par le patrimoine, l'Histoire et surtout les personnes qui en font parti, mon grand plaisir c'est découvrir encore et encore et partager mes découvertes....
Voir le profil de Christian Riviere sur le portail Overblog

Commenter cet article