Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.

Très rares sont les personnes qui savent ce qu'est un formier. Très rares aussi sont ceux qui excercent ce beau métier. Il n'y en aurait plus qu'entre 10 et 15 en Europe... Sur l'invitation de l'Agence de Développement Touristique du Tarn & Garonne (ADT 82), Justin et moi sommes allés à Caussade rencontrer Didier Laforest, formier.

Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.

Si Didier s'est installé à Caussade, ville du chapeau, c'est justement parcequ'il a découvert cet endroit d'Occitanie en venant participer durant quelques années à la fête "Les Estivales du Chapeau" qui a lieu chaque année en juillet.

C'est à Bourrou (commune de Caussade) qu'en 1787, Perette GLEYE, plus connue sous le nom de Pétronille CANTECOR créa le premier modèle de chapeau de paille local « La Paillole ». La légende raconte qu'alors qu’elle garde ses moutons, l’idée lui vient de tresser des brins de paille pour s'en faire un chapeau. C'était le début d'une belle et riche histoire pour Caussade et ses environs.

 

© Mairie de Caussade

© Mairie de Caussade

Ceci dit, je n'ai toujours pas répondu à la question que vous vous posez depuis le début dans votre tête: "mais qu'est-ce qu'un formier ?"

Pour une fois, j'ai trouvé une définition très juste dans cette nouvelle encyclopédie vivante du web qu'est Wikipédia, alors la voici:

formier
Définitions Web
  1. Le formier est l'artisan qui sculpte des blocs de bois de tilleul pour réaliser des formes à chapeaux, bord, calotte, collier pour les modistes et chapeliers. Il existe une variété infinie de forme, bord ou collier... Il réalise ses formes à partir de dessins, sparterie, modèle. ...
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Formie

 

Mais mieux que cette définition, je vous propose d'écouter Didier et de découvrir son univers, son métier et ses superbes créations dans cette vidéo: 

Même si c'est très cliché (et un peu facile) avec un tel un nom de famille , Didier ne pouvait que travailler autour du bois...

D'ailleurs ses parents, ses grands parents et ses ancêtres ont presque tous travaillé dans le bois et le bûcheronnage ! Un must quand on s'appelle Laforest !! Moi j'adore !

Il me raconte que déjà tout petit, il prenait des bâtons et s'amusait à les tailler avec son couteau qu'il avait toujours en poche !

Il a pas mal bourlingué depuis sa naissance à Saint Etienne (Loire). Il a été menuisier, et sa sensibilité à fleur de peau l'a même poussé à devenir sculpteur sur bois. 

Une des sculptures de Didier dans la superbe cheminée 17ème de son atelier-boutique

Une des sculptures de Didier dans la superbe cheminée 17ème de son atelier-boutique

Notre rencontre se fait dans sa très jolie boutique. Didier qui ne crée pas de chapeaux, propose des créations de modistes de Caussade et de Septfond tout à côté.

C'est un très bon complément à son activité de formier.

J'y ai vu plein de belles choses et pour toutes les bourses. Perso, j'adore les casquettes un peu anglaises et les canotiers de paille, cela va s'en dire !!

Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.

Dans une pièce attenante à la boutique, Didier a aménagé un show-room, espace d'exposition pour ses créations, ses trouvailles chinées aux puces et chez des antiquaires. Cet espace en perpétuelle mutation pose l'univers de Didier. On s'y sent bien. C'est beau et chaleureux. 

Cette pièce permet à Didier d'expliquer aux visiteurs et aux groupes qu'il reçoit, son métier, de démontrer à quoi servent et comment sont utilisées les formes sculptées. C'est vraiment très beau et passionnant !

Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.

Didier me montre différentes formes anciennes comme une pour un superbe chapeau melon vert (idéal pour la St Patrick) qu'il a porté en tant que jury pour le concours des Catherinettes organisé par le Lycée de la Mode Octave Feuillet à Paris. 

Une autre forme que je trouve très très belle servait à fabriquer les coiffes des anciennes bonnes bretonnes, comme celle de Bécassine (et si je vous mettais la chanson dans la tête pour la journée ?? wink devil)

Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.

Avant de passer dans son atelier, Didier me fait découvrir son superbe patio intérieur avec un escalier monumental du 17ème siècle. 

Je suis réellement espanté, c'est beau !

La maison dont les bases sont du 13ème siècle a eu de très nombreuses vies: couvent, chapellerie, atelier de peinture, atelier de couturière, lieu de réunion pour les révolutionnaires et plein d'autres histoires... 

Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.

Nous pénétrons enfin dans son atelier. La première chose qui me saute à l’œil, c'est ce mur où est peint en grosses lettres : 

"Buvette du sourire - gérée par Gaston"

Didier nous raconte qu'un des propriétaires, Fernand Viatge avait fait l'école supérieure de peinture de Bruxelles. Il subsiste encore quelques murs peints par sa main dans les couloirs de la maison.  Sûrement pour une fête locale, on a dû lui demander de peindre une banderole. Appliqué, il positionne le tissu sur le mur de son atelier et peint l'enseigne demandée pour la buvette de la fête. On vint sûrement le déranger durant le séchage... Lorsqu'il revient quelques temps plus tard enlever la banderole du mur, c'était déjà trop tard... la peinture avait traversé le tissu et s'était incrustée dans le mur telle une fresque !!

J'adore !!

Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.

Après cette belle histoire (et il en a plein à raconter), Didier me parle de son métier. Comment il travaille, avec quels outils, quels matériaux...

C'est avec des planches épaisses de tilleul des forêts du Jura qu'il travaille. Ces forêts sont gérées de façon "naturelle" et les arbres peuvent pousser librement jusqu'à atteindre de belle hauteurs. Ce qui apporte de nombreux avantages aux planches découpées dans les troncs des arbres. 

Après les avoir découpées, assemblées et collées, Didier ébauche avec une gouge électrique la forme choisie pour sa forme (vous suivez ?)

Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.

Puis il affine avec ses nombreux ciseaux manuels.

Le bois tendre, évolue, chante, s'arrondit ou se creuse. 

Les outils utilisés par Didier sont précieux. Certains ont été hérités de son grand-père par son père... C'est tellement précieux la transmission... Il a même un rabot japonais !

Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.

Didier, travaille avec de grands créateurs du monde entier. Une de ses premières commandes fut pour l'Opéra de Marseille.  C'est classe non ?

Pour aller plus loin dans son travail, il s'est associé avec une très talentueuse styliste russe Aliona qui réalise de très très belles fleurs en cuir, en soie et en crêpe. C'est magnifique !

© Aliona et Justin Bonnet
© Aliona et Justin Bonnet
© Aliona et Justin Bonnet
© Aliona et Justin Bonnet
© Aliona et Justin Bonnet

© Aliona et Justin Bonnet

Le temps passe vite, et déjà nous devons prendre congé de Didier. Nous avons passé un très bon et beau moment avec lui. J'adore son atelier, j'adore ses créations et j'adore sa boutique et sa salle d'exposition !

Didier est un passionné. Il sait partager son métier, sa passion, son histoire, les histoires de la maison. D'ailleurs l'office de tourisme de Caussade propose désormais aux groupes de venir découvrir sa boutique et ses créations durant des visites guidées. Je trouve ça génial !

Je ne peux que vous inviter à vous rendre à Caussade pour visiter cette jolie petite ville certes mais surtout, pour venir y rencontrer Didier et Aliona (que je ne connais pas encore).

Tout comme moi, vous vous laisserez bercer et émerveiller par la visite de cet univers et par ce métier rare et pourtant si précieux. 

 

Photos (sauf mention contraire) et vidéo: Justin Bonnet

Le bon restaurant :

Le Clos Monteils A 3 minutes à peine de Caussade, ce petit restaurant réserve de bien belles surprises ! Tout d'abord la maison plein de charme dès l'extérieur. C'est un ancien presbytère du 17ème siècle. Ce qui frappe, dans tous les sens du terme, c'est qu'on n'entre pas dans le restaurant comme on le veut, il faut frapper, que l'on vous ouvre et vous invite à entrer, comme dans les anciennes auberges. Mais c'est loin d'être une auberge !! Deux pièces coquettes sont destinées au repas. J'ai beaucoup aimé l'accueil souriant de Françoise. Bernard, lui, est en cuisine. Cet ancien Chef étoilé qui a longtemps œuvré en Provence en est revenu il y a plus d'une dizaine d'années avec le soleil et les épices dont il parsème ses plats savoureux. Avec Justin, nous nous sommes régalés du menu dominical (33€ hors boisson). Risotto végétal, escargots persillés, tomate soubressade, œufs de caille pour moi en entrée. Velouté de patates douces, poutargue* et noix de pétoncle pour Justin. Puis vinrent les noisettes de canard aux poivres rares (baies de Sansho, baies de Timur du Népal aussi appelées poivre timut), polenta moelleuse aux racines de légumes et la joue de bœuf cuite 10 heures avec ses légumes de saison. Des entrées aux desserts eux aussi maison, tout fut un vrai régal pour les yeux et pour les papilles. D'ailleurs, tous les clients présents ce jour-là ont unanimement loué cette cuisine savoureuse et enjouée du Chef qui est actuellement récompensé d'un Bib Gourmand par le Guide Michelin ! Il n'y a pas à dire, c'est une vraie bonne adresse à partager. Nous, nous y reviendrons avec grand plaisir ne serait-ce que pour découvrir la belle terrasse à l'arrière de la maison qui surplombe le jardin.

*œuf de mulet râpé

Le Clos Monteils
7, chemin du Moulin 82300 Monteils Tel. 05 63 93 03 51
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.

Le site pour découvrir toutes les richesses du Tarn & Garonne :

Agence de Développement Touristique du Tarn-et-Garonne (ADT 82)
Hôtel du Département, 100 Bd Hubert Gouze
CS 90534 - 82005 MONTAUBAN Cedex
Tél. 05 63 21 79 65 -  info@tourisme82.com
   #tourismetarnetgaronne
 



Un énorme merci à la douce et très très professionnelle Lauriane Donzelli, chargée des relations presse pour l'ADT82 et à l'ADT. C'est sur son invitation et sur ses propositions que nous avons fait ces belles rencontres et passé de si bons moments en Tarn & Garonne. Nous en sommes partis avec de nouvelles adresses où nous aurons beaucoup de plaisir à revenir et de bien belles histoires pour nos souvenirs de demain...
 
 
Hats Blocks - Laforest
37 Rue de la République -  82300 Caussade
Tél. 06 59 25 23 53
Rencontre avec Didier, un des rares formiers de France.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Christian Riviere

Passionné par le patrimoine, l'Histoire et surtout les personnes qui en font parti, mon grand plaisir c'est découvrir encore et encore et partager mes découvertes....
Voir le profil de Christian Riviere sur le portail Overblog

Commenter cet article

écureuil bleu 20/04/2018 13:59

Bonjour Christian et bienvenue dans "Douceurs et beautés du Sud-Ouest" ! J'ai appris ce qu'est un formier grâce à vous. Bel article !

Christian Riviere 02/05/2018 09:58

Bonjour et merci beaucoup, du coup j'ai moi aussi le plaisir de vous suivre désormais !!

agnès favard 17/04/2018 10:47

Encore un super reportage, merci Christian! pour la petite histoire, mon médecin (et le médecin d'aujourd'hui n'est -il pas le descendant direct du druide gaulois?) s'appelle " sage-delaforest" comme quoi, il n'y a pas de hasard.
D'ailleurs, tu es peut être passé à coté d'une brillante carrière dans le domaine fluvial, qui sait?!! ^^

Christian Riviere 17/04/2018 13:48

Merci beaucoup Agnès !!! C'est excellent !!! quant à ma carrière dans le domaine fluvial, je m'appelle Rivière, je suis du signe du Poisson et ... je suis aquaphobique !!! :D