Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ego sum....

voilà un peu qui je suis....

voilà un peu qui je suis....

Ultra fan de couronnes, de trônes, de décorum baroque et de châteaux, j'ai très certainement dû vivre au 17ème ou 18ème siècle dans une vie intérieure...

Que dire, si ce n'est une de mes idoles télévisuelles... J'adore son sens de l'humour, son autodérision et surtout pour l'avoir vu travailler, son immense professionnalisme et son grand talent. C'est un vrai gentil, très simple et très conscient de ce qu'il doit à ses téléspectateurs... Bref je l'adore tout comme j'adore toutes ses émissions....

Que dire, si ce n'est une de mes idoles télévisuelles... J'adore son sens de l'humour, son autodérision et surtout pour l'avoir vu travailler, son immense professionnalisme et son grand talent. C'est un vrai gentil, très simple et très conscient de ce qu'il doit à ses téléspectateurs... Bref je l'adore tout comme j'adore toutes ses émissions....

Une de mes plus belles rencontres, Feue Madame Nicole-Bérangère Tapié de Celeyran. Arrière petite cousine de Toulouse-Lautrec, elle m'a permis durant plus de 20 ans de découvrir l'univers familial du peintre. Mon plus grand regret est de ne pas l'avoir filmée ou enregistrée pendant qu'elle me racontait ses souvenirs de famille, "la grand' tante Adèle (mère de Lautrec), une femme très sévère et triste qu'on allait voir avec mes parents à Toulouse, était assise dans l'obscurité...".    Merci Madame pour ces beaux moments dont je me souviendrai toujours

Une de mes plus belles rencontres, Feue Madame Nicole-Bérangère Tapié de Celeyran. Arrière petite cousine de Toulouse-Lautrec, elle m'a permis durant plus de 20 ans de découvrir l'univers familial du peintre. Mon plus grand regret est de ne pas l'avoir filmée ou enregistrée pendant qu'elle me racontait ses souvenirs de famille, "la grand' tante Adèle (mère de Lautrec), une femme très sévère et triste qu'on allait voir avec mes parents à Toulouse, était assise dans l'obscurité...".   Merci Madame pour ces beaux moments dont je me souviendrai toujours

Mon école primaire. Galaup Lapérouse à Albi. Déjà le nom dune personnalité ! J'y ai des bons souvenirs, la "fête des maîtres" où l'on se déguisait et s'amusait durant toute une journée en mangeant des bonbons (impensable de nos jours...).

Mon école primaire. Galaup Lapérouse à Albi. Déjà le nom dune personnalité ! J'y ai des bons souvenirs, la "fête des maîtres" où l'on se déguisait et s'amusait durant toute une journée en mangeant des bonbons (impensable de nos jours...).

La maison où j'ai grandi, à Albi, avec mes parents... Beaucoup de souvenirs reviennent à ma mémoires, nos rires, nos jeux d'enfants, mon père...

La maison où j'ai grandi, à Albi, avec mes parents... Beaucoup de souvenirs reviennent à ma mémoires, nos rires, nos jeux d'enfants, mon père...

ça, c'est mon boulot, chargé des relations presse pour le Comité Départemental du Tourisme du Tarn. Cela fait plus de 15 ans maintenant que j'exerce ce métier que j'adore ! Grâce à lui, je découvre et fait découvrir aux journalistes du monde entier, des villes, des monuments, des métiers, des gens passionnés et passionnants. C'est grâce à mon travail que j'ai pu tisser toutes ces relations professionnelles souvent devenues amicales au fil du temps, qui m'ouvrent aujourd'hui  les portes, normalement fermées au public, pour mes propres reportages... Merci, merci beaucoup !

ça, c'est mon boulot, chargé des relations presse pour le Comité Départemental du Tourisme du Tarn. Cela fait plus de 15 ans maintenant que j'exerce ce métier que j'adore ! Grâce à lui, je découvre et fait découvrir aux journalistes du monde entier, des villes, des monuments, des métiers, des gens passionnés et passionnants. C'est grâce à mon travail que j'ai pu tisser toutes ces relations professionnelles souvent devenues amicales au fil du temps, qui m'ouvrent aujourd'hui  les portes, normalement fermées au public, pour mes propres reportages... Merci, merci beaucoup !

Je suis comme Churchill: no sport ! J'ai longtemps souhaité croire que le mot "sport" était au même titre que la "moussaka" une spécialité gastronomique grecque... Ce qui peut me faire courir, c'est une bonne table, avec des produits locaux frais bien mis en valeur et un(e) Chef sympa !

Je suis comme Churchill: no sport ! J'ai longtemps souhaité croire que le mot "sport" était au même titre que la "moussaka" une spécialité gastronomique grecque... Ce qui peut me faire courir, c'est une bonne table, avec des produits locaux frais bien mis en valeur et un(e) Chef sympa !

Ben voilà qui illustre parfaitement mes propos un peu plus haut sur mon travail: un cadre hyper sympa, ici la très belle place aux arcades de Castelnau de Montmiral proche de Cordes-sur-Ciel et d'Albi; un moment génial avec l'escapade en 2CV depuis Albi jusqu'à la bastide médiévale et surtout en super bonne compagnie avec Dominique, le propriétaire des 2CV et gérant de son entreprise "la vadrouille albigeoise", qui propose ses véhicules de collection à la location.

Ben voilà qui illustre parfaitement mes propos un peu plus haut sur mon travail: un cadre hyper sympa, ici la très belle place aux arcades de Castelnau de Montmiral proche de Cordes-sur-Ciel et d'Albi; un moment génial avec l'escapade en 2CV depuis Albi jusqu'à la bastide médiévale et surtout en super bonne compagnie avec Dominique, le propriétaire des 2CV et gérant de son entreprise "la vadrouille albigeoise", qui propose ses véhicules de collection à la location.

Retour à l'accueil

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Christian Riviere

Passionné par le patrimoine, l'Histoire et surtout les personnes qui en font parti, mon grand plaisir c'est découvrir encore et encore et partager mes découvertes....
Voir le profil de Christian Riviere sur le portail Overblog